Sommaire

Peindre sur porcelaine

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Traditionnellement héritée de la culture chinoise puis adoptée en Europe par les grandes manufactures de porcelaine allemandes et françaises, la peinture sur porcelaine est peu à peu devenue un loisir créatif accessible à tous. Parfaite pour exprimer sa créativité et réaliser soi-même des ensembles complets de vaisselle pour chez soi ou à offrir, peindre sur la porcelaine n'a jamais été aussi simple.

Nous laisserons la peinture traditionnelle à haute température, plus technique et demandant davantage de matériel et donc un investissement important, aux passionnés qui veulent aller plus loin en perpétuant la tradition et le savoir-faire.

D'autres techniques sont apparues au fil du temps, permettant de belles réalisations à moindre frais, sans installation contraignante et dans un temps limité facile à programmer (une soirée, un dimanche après-midi). Ces nouvelles approches vous donneront la satisfaction de créer vous-mêmes vos décors pour votre intérieur et vos objets de vaisselle.

Si vous souhaitez vous lancer, voici comment peindre de la porcelaine avec cuisson au four domestique à 150 °C.

1. Rassemblez le matériel

En plus du petit matériel de base que vous possédez chez vous, il va vous falloir investir dans du matériel spécialisé pour peindre la porcelaine.

Les essentiels pour débuter

  • la peinture : couleurs thermodurcissantes à 150 °C (environ 5 € les 45 ml ; on en trouve de moins chères, notamment en lots de plusieurs couleurs) ;
  • les pinceaux, synthétiques ou en soies naturelles, selon votre budget :
    • plats à poils souples pour les fonds unis ;
    • ronds et pointus, de toutes les tailles, pour peindre vos motifs ;
    • à poils longs et souples pour tracer les filets ;
    • à putoiser ou « putois » (à poils raides en biseau) pour supprimer les traces de pinceaux (à utiliser pour réaliser des aplats, au même titre qu'un pinceau ou un tampon de mousse) ;
    • à pochoir, ronds à bout plat.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Le matériel spécialisé

  • le « cloisonné », tube à canule qui dépose un filet (noir, couleur, métal) en relief (entre 4 et 5 €) ;
  • le carbone spécial porcelaine (moins d'1 € la feuille) ;
  • le diluant 150 ° qui permet d'obtenir des teintes plus transparentes par ajout dans la peinture (5 € les 45 ml) ;
  • la pointe caoutchouc pour rectifier les bordures de votre peinture (entre 3 et 5 €) ;
  • le feutre fin noir de tracé (environ 5 €) ;
  • le ruban de masquage pour porcelaine (existe en plusieurs largeurs) ;
  • le vernis de masquage pour couleurs à 150 ° (environ 5 €) ;
  • le feutre fugace pour effectuer des tracés qui s'effacent à l'eau (moins de 5 €) ;
  • le médium mat pour ajouter à vos couleurs et changer leur aspect (environ 5 €) ;
  • les tampons de mousse à putoiser ou pinceaux mousse (environ 1,50 €), pour réaliser les aplats sans traces ;
  • le thermomètre à four (à partir de 6 €).

2. Choisissez vos objets et vos motifs à peindre

Vous avez certainement une idée en tête, qui n'attend qu'une chose pour se concrétiser : que vous libériez votre expression artistique !

Sélectionnez votre support

Avant toute chose, deux options s'offrent à vous :

  • Vous possédez de la vaisselle blanche ou de couleur unie que vous souhaitez colorer ou décorer.
  • Ou vous faites l'acquisition de pièces à décorer en supermarché ou en magasins de loisirs créatifs qui proposent tasses et autres objets en porcelaine blanche à peindre. Dans ce cas, réfléchissez d'abord à votre réalisation pour choisir vos pièces en conséquence. Prenez le temps de les choisir sans défaut de surface. Un émail bien lisse et pur garantit un beau rendu à votre décor.

Ayant fait le choix de vos objets en porcelaine à peindre, nettoyez-les et dégraissez-les soigneusement avec un peu d'alcool ou d'acétone. Ceci est essentiel pour une bonne accroche des couleurs et pour la longévité du décor.

Choisissez vos motifs

Choisissez le décor que vous allez reporter sur votre support. Si l'imagination vous fait défaut, prenez votre inspiration dans une revue ou un ouvrage de décoration, sur un objet qui vous plaît ou n'importe ou ailleurs, vous avez le champs libre. Vous pouvez également choisir un modèle tout prêt, en pochoir ou non, dans un catalogue de motifs.

3. Tracez votre motif

Si vous êtes à l'aise, vous pouvez improviser votre motif directement à main levée. Sinon, deux options s'offrent à vous.

Option 1 : le calque

  • Décalquez votre motif sur une feuille de papier calque et posez celle-ci à l'endroit voulu sur votre support en intercalant une feuille de carbone spécial porcelaine entre l'objet et le calque.
  • Maintenez celui-ci avec un ou deux bouts d'adhésif.
  • Repassez sur le tracé de votre motif avec un crayon à papier ou un stylo-bille de manière à transférer le motif sur la porcelaine, sans appuyer trop fortement. Vérifiez l'épaisseur du trait en soulevant un coin de papier carbone. Il ne faudra pas être gêné par ce trait lors de la mise en peinture.
  • Retirez votre calque et votre carbone proprement.

Option 2 : le poncif

Le poncif est une technique plus ancienne de report que vous pouvez tester si vous le souhaitez :

  • Le motif étant tracé sur un calque ou un papier fin, type papier de riz, perforez celui-ci par une succession de petits trous pratiqués tout le long du trait à l'aide d'une aiguille, ou plus facilement avec une roulette à patron de couturier. Installez-vous pour cela sur un support souple et lisse type molleton.
  • Positionnez votre papier sur le support, maintenu par un ou deux morceaux d'adhésif.
  • Prenez un petit tampon que vous aurez fabriqué avec un morceau d'ouate entouré de tissu maintenu à l'aide d'une ficelle bien serrée. Selon que vous reportez votre motif sur un fond blanc ou déjà coloré, imprégnez votre tampon de poudre de fusain (noire) ou de blanc de Meudon (blanc) et tapotez le poncif pour faire apparaître le tracé à travers les trous.

Option 3 : à main levée, technique dite du « posé – levé »

Réservée aux personnes d'ores et déjà expérimentées dans la pratique du dessin, cette technique consiste à n'utiliser que des pinceaux et de peindre les motifs désirés directement sur la porcelaine.

Une fois ces techniques parfaitement maîtrisées, la peinture sur porcelaine peut s'enrichir de celles propres à la pose de motifs réalisés à l'aide d'or ou d'argent nécessitant une seconde cuisson pour fusionner avec l'objet en porcelaine

4. Peignez votre porcelaine

Plusieurs techniques sont possibles pour la mise en peinture.

Technique 1 : peignez au pinceau

Une fois que vous avez reporté votre motif sur le support, procédez à la mise en peinture à l'aide de différents pinceaux :

  • Pour les surfaces importantes, les pinceaux plats à poils souples couvrent facilement.
  • Pour les motifs, utilisez des pinceaux ronds avec bouts pointus de tailles variées.
  • Pour les filets, utilisez des pinceaux à poils longs et souples. Pour tracer des filets avec précision, stabilisez votre main en vous guidant tout au long du tracé avec le petit doigt appuyé au support.

Dessinez votre décor en ayant à l'esprit que les traces de pinceaux resteront visibles et participeront à l'effet final. Travaillez donc de préférence toujours dans le même sens et jugez du rendu au fur et à mesure. Privilégiez le premier coup de pinceau et évitez de revenir sur votre travail. Sachez également que vous pouvez mélanger les couleurs entre elles. Pour ce faire, la palette est idéale mais peut être remplacée par une assiette en carton.

Technique 2 : peignez en aplats

Il s'agit d'obtenir des surfaces de couleurs sans traces. Pour arriver à ce résultat, utilisez le matériel suivant :

  • Le pinceau à putoiser, ou « putois » permet d'atténuer les traces de pinceaux. Passez-le en le tenant perpendiculaire au support, dans un geste régulier.
  • Passez de la mousse synthétique, sous forme de petit tampon, sur la peinture de façon à estomper les traces de pinceau.
  • Vous pouvez aussi appliquer directement la couleur avec votre tampon de mousse ou utiliser un pinceau mousse.

Technique 3 : peignez avec des cloisonnés

Il s'agit de délimiter des surfaces en relief à l'aide d'un tube de « cloisonné » noir ou or, par exemple. La canule adaptée au tube vous permet de déposer un filet propre et net. Cette opération peut se faire avant de remplir en couleur les surfaces que vous aurez délimitées (laissez d'abord sécher le cloisonné pendant 30 minutes environ), ou par dessus les teintes préalablement déposées que vous aurez laissé sécher 1 heure.

Quelle que soit la technique de peinture employée, attendez 24 heures avant de procéder à la cuisson de vos objets.

5. Utilisez la technique du masquage

Selon votre motif, il peut être nécessaire ou plus aisé d'avoir recours au masquage. Différentes options s'offrent à vous.

Option 1 : le pochoir

Vous avez pu utiliser un pochoir pour reporter les contours d'un motif que vous vouliez ensuite peindre à main levée, mais il peut également être utilisé pour une mise en couleur directe :

  • Une fois le pochoir positionné sur votre support, utilisez une brosse à pocher ou un petit tampon de mousse pour appliquer la peinture dans la forme en creux.
  • Retirez le pochoir et rectifiez au besoin avec un coton-tige imbibé d'un peu d'eau ou d'alcool, ou encore avec un pinceau caoutchouc spécialement destiné à corriger les tracés dans le frais (lorsque la peinture est encore fraîche).
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Option 2 : le ruban de masquage

Parfait pour délimiter des formes géométriques simples, le ruban de masquage pour porcelaine épouse parfaitement les contours et reliefs de votre objet. Il suit la forme de votre tracé et permet donc un masquage très précis :

  • Une fois le ruban positionné, appuyez régulièrement sur le bord du ruban avec l'ongle à plat ou un petit outil rond et dur afin qu'il adhère parfaitement au support (ceci pour éviter que la peinture ne fuse par en-dessous).
  • Peignez ensuite en toute tranquillité et enlevez délicatement le ruban tant que la peinture est encore fraîche.

Option 3 : le vernis de masquage

C'est la technique à privilégier pour masquer un motif complexe lorsque l'on choisit une application en aplat :

  • Une fois le motif reporté sur le support, prenez votre vernis de masquage (que vous pouvez dilué à l'acétone) et déposez-le au pinceau autour de votre motif. Sa couleur rouge vous permet de suivre votre application. Soyez précis pour obtenir un beau motif.
  • Laissez sécher une dizaine de minutes puis peignez l'intérieur du motif. Vous pouvez déborder sur le vernis sans inquiétude, ce qui permet de putoiser parfaitement avec votre putois ou pinceau mousse.
  • Dès que la peinture est appliquée, retirez le vernis. Prenez une aiguille ou une pointe de cutter pour soulever la pellicule puis, avec une pince de type pince à épiler, soulevez-la et éloignez-la rapidement du support pour ne pas risquer d'abîmer votre travail.

6. Cuisez la porcelaine peinte

Vous êtes content de votre décor ? Alors il est temps de l'immortaliser en passant à la cuisson.

  • Après avoir laissé la peinture sécher pendant 24 heures, mettez vos objets dans votre four électrique froid.
  • Allumez celui-ci et réglez-le sur 150 °C.
  • Surveillez la température intérieure avec un thermomètre spécial de cuisson si vous en possédez un. Sinon, compter environ 20 minutes pour que la température de cuisson soit atteinte.
  • Laissez cuire 35 minutes à partir du moment où le four est à température.
  • Éteignez le four et laissez vos pièces refroidir à l'intérieur, porte ouverte.

Voilà, vous pouvez désormais admirer et faire admirer votre travail en manipulant sans crainte vos pièces décorées !

Matériel nécessaire pour peindre de la porcelaine

Imprimer
Aiguille à coudre

Aiguille à coudre

Moins de 1 €

Alcool à brûler

Alcool à brûler

3 € environ

Blanc de Meudon

Blanc de Meudon

Environ 5 € le kilo

Chiffon

Chiffon

Récupération

Coton-tige

Coton-tige

À partir de 3 € le paquet

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Cutter

Cutter

3 € environ

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Palette de peintre

Palette de peintre

À partir de 1 €

Papier calque

Papier calque

Environ 6 €

Pince à épiler

Pince à épiler

À partir de 2 €

Ruban adhésif

Ruban adhésif

1 € environ

Ruban de masquage

Ruban de masquage

1 € le rouleau

Tissu

Tissu

À partir de 4 €