Sommaire

Enduire un mur en pierre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Enduire un mur en pierre est un véritable travail de maçon. Mais pourquoi ne pas vous lancer si vous êtes motivé(e) et avec de bonnes dispositions manuelles ? C'est bien la meilleure façon d'apprendre, en suivant quelques règles tout de même !

Enduire un mur, c'est lui donner une nouvelle apparence ou, dans le cas de mur intérieur, lui permettre de recevoir une finition décorative, comme un badigeon.

Cette fiche vous explique comment enduire un mur en pierre, en intérieur ou en extérieur, de façon écologique avec des matériaux traditionnels.
+++

1. Nettoyez la pierre de votre mur avant de l'enduire

Quel que soit le type de pierre que vous voulez recouvrir, celle-ci doit être débarrassée des salissures, des poussières et des éléments friables. Commencez par nettoyer correctement votre mur :

  • S'il s'agit d'un mur en moellons (pierres naturelles de tailles diverses séparées par des joints), vous devez déterminer quel matériau a servi à faire les joints. Si c'est du ciment, grattez-le sur 2 ou 3 cm afin de reconstituer une nouvelle base pour le mortier à la chaux (celui-ci est incompatible avec le ciment, lui-même néfaste pour les pierres).
  • Si le mur est ancien, la projection d'un jet sous pression (pas excessive) permet un bon nettoyage.
  • Enfin, grattez la surface avec une brosse à chiendent afin d'éliminer toutes les particules instables et dépoussiérez la surface.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Choisissez l'enduit pour votre mur en pierre

L'enduit industriel

Les enduits industriels sont pour la plupart destinés aux matériaux de construction comme le béton, les parpaings ou les briques. Fortement hydrofugés, ils ne conviennent pas pour la pierre naturelle. Les murs en pierre nécessitent un revêtement qui laisse passer l'humidité, comme la chaux. Dans le cas contraire, la pierre ne respire pas et les joints cassent.

L'enduit à la chaux

L'enduit, ou mortier, à la chaux est le matériau par excellence pour enduire un mur en pierre : écologique, économique, esthétique et durable. Sa mise en œuvre dépend bien sûr de l'état de votre mur, de ses éventuelles particularités et de l'épaisseur de recouvrement nécessaire. Deux solutions s'offrent à vous :

  • Le mortier tout prêt : c'est la solution idéale si vous n'êtes pas un(e) habitué(e) de la préparation de mortier et que vous souhaitez concentrer votre attention sur son application. Attention toutefois à utiliser des produits de fabricants spécialisés dans ce domaine.
  • L'enduit à la chaux fait maison : il est réalisé à base de chaux aérienne (et hydraulique pour réduire le temps de séchage et augmenter la résistance), d'eau et de sable. Trois applications de mortier préparé dans des proportions différentes de ces éléments permettent de faire un revêtement complet. Chaque passe correspond à l'un de ces mélanges.

Chaux

Article

Lire l'article Ooreka

Voici une recette de mortier à la chaux, avec 3 dosages pour 3 opérations distinctes :

  1. La couche d'accroche, ou « gobetis », est un enduit liquide qui a pour objectif de créer une accroche sur la pierre et les joints, donnant une cohésion à l'ensemble du mur en pénétrant dans tous les creux. Elle se compose de 5 volumes de chaux pour 10 volumes de sable. On ajoute l'eau jusqu'à une consistance fluide. Ici, le choix de la chaux hydraulique ou l'ajout d'un adjuvant s'avère nécessaire pour obtenir un séchage plus rapide.
  2. Le corps d'enduit est la couche principale du revêtement. Il se compose de 4 volumes de chaux pour 10 volumes de sable. Le sable est grossier de façon à donner une structure solide au revêtement. Le mélange avec l'eau doit amener à une consistance en pâte plutôt épaisse.
  3. L'enduit de finition est réalisé avec du sable fin et dans les proportions de 1 volume de chaux pour 3 volumes de sable. Le choix du sable détermine la couleur de l'enduit. La consistance est celle d'un enduit classique, souple et onctueux.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Appliquez l'enduit sur votre mur en pierre

Appliquez la couche d'accroche (gobetis)

La couche d'accroche ou gobetis est nécessaire sur les murs de pierre lisse et dure avec peu de joints car elle va recréer une surface d'accroche pour le corps d'enduit. Si la surface est poreuse et comporte une importante quantité de joints, l'accroche se fera plus facilement et on peut éventuellement sauter cette étape.

  • Commencez par humidifier votre mur. Si celui-ci est très poreux, faites-le la veille en le mouillant généreusement et recommencez avant l'application avec un vaporisateur d'eau.
  • Puis choisissez entre deux modes d'application possibles :
    • Par projection : louez le matériel qui vous convient, tyrolienne pour une projection manuelle ou machine à projeter à piston.
    • À la main : avec une brosse à poils longs de type brosse à balai de ménage ou brosse à badigeon. Couvrez largement le mur avec de grands gestes sans chercher à raffiner. L'enduit doit être appliqué sur toute la surface et laissé tel quel.
  • Laissez sécher 1 à 2 jours ou plus. Le séchage se vérifie à la teinte de l'enduit qui blanchit.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Appliquez le corps d'enduit

Comme pour le gobetis, humidifiez le support avant d'appliquer l'enduit avec un vaporisateur. Travaillez avec un enduit bien malaxé, sans grumeaux. L'épaisseur du corps d'enduit est d'au moins 1,5 cm et plus en fonction de l'irrégularité de la surface. L'opération peut être réalisée en plusieurs couches, avec un temps de séchage intermédiaire. Il existe plusieurs façons de poser l'enduit au mur :

  • À la taloche en projetant le mortier au mur comme on le fait avec le plâtre. Lissez ensuite au platoir.
  • En maintenant le platoir avec une charge d'enduit contre le mur et en remontant celui-ci sur le mur avec la taloche.
  • En posant une structure de tasseaux (ou taquets) au mur bien à niveau de façon à travailler en coffrage. Attention dans ce cas à respecter des largeurs de coffrage en rapport avec la largeur de votre règle ou lisseuse. Remplissez vos bandes de mur en chargeant puis lissez à la règle en appui sur les montants de bois. Comblez ensuite les vides à l'emplacement des taquets.
  • Laissez sécher entre 2 et 5 jours selon votre dosage et votre environnement en vous fiant au blanchiment de l'enduit.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Appliquez la couche de finition

La couche de finition reste de la structure d'un mortier et non d'une finition décorative de type badigeon, exempte de sable, qui devra être appliquée par dessus selon l'envie.

  • Humidifiez votre mur.
  • Appliquez votre enduit au platoir en fine couche.
  • Lissez à la lisseuse sans trop écraser votre enduit pour ne pas empêcher le mur de respirer.
Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour enduire un mur en pierre

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Brosse à badigeon

Brosse à badigeon

Environ 7 €

Chaux

Chaux

5 € les 15 kg

Gants de protection épais

Gants de protection épais

10 € environ

Langue de chat

Langue de chat

À partir de 3 €

lisseuse

lisseuse

À partir de 13 €

Masque de protection

Masque de protection

1 € environ

Mélangeur électrique

Mélangeur électrique

À partir de 30 € (20 € pour la perceuse, 10 € pour le mélangeur)

Platoir

Platoir

Environ 10 €

Seau de maçon

Seau de maçon

Environ 2 €

Taloche éponge

Taloche éponge

Environ 6 €