Sommaire

Peindre un mur humide

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

C'est un problème qui se pose fréquemment : l'humidité dans les murs. Comment vous y prendre lorsque vous désirez repeindre votre maison et que vos murs sont humides ? La meilleure option et la première chose à faire, c'est de trouver et de solutionner l'origine de cette humidité.

Voici pas à pas ce qu'il faut faire avant de peindre un mur humide.

Mur humide

Article

Lire l'article Ooreka

1. Recherchez d'où vient l'humidité de votre mur

L'humidité des murs peut être due à :

  • une fuite dans les conduits (les vôtres ou ceux de vos voisins) provoquant une infiltration d'eau dans le mur (c'est ce qu'on appelle un « dégât des eaux » ; c'est généralement le cas lorsque l'humidité apparaît sur un mur qui ne présentait jusque-là aucune détérioration, en appartement notamment) ;
Lire l'article Ooreka
  • un problème de condensation : dans les pièces humides qui ne sont pas suffisamment ventilées, essentiellement la salle de bains, la cuisine, les buanderies (mais aussi les pièces en sous-sol !) ;
  • une mauvaise isolation des murs extérieurs, notamment s'ils sont exposés aux pluies dans les régions à forte pluviométrie ;
  • une humidité provenant du sol et pouvant avoir des origines diverses, provoquant au fil du temps ou de façon récurrente des remontées capillaires ;
  • une humidité provenant du toit à cause d'un défaut d'isolation dans la toiture (dans les maisons).

Chacune de ces causes, si elle est clairement repérée, possède sa solution. Bien sûr, selon les cas, il va s'agir d'intervention plus ou moins lourde.

Lire l'article Ooreka

2. Traitez la cause avant de peindre votre mur

Toutes les problématiques qui font que votre mur est humide doivent être résolues si elles le peuvent. Pour traiter les causes les plus courantes, voici les solutions possibles (à mettre en œuvre vous-même si vous êtes un bon bricoleur ou par un spécialiste, selon les cas).

Les causes externes

Voici ce que vous pouvez faire :

  • En cas de mauvaise isolation extérieure : reprenez les revêtements des murs extérieurs, sur diagnostic et conseil d'un maçon.
  • En cas de fuite au niveau du toit : reprenez l'étanchéité de la toiture.
  • En cas de remontées capillaires : selon l'origine et uniquement en faisant appel à des professionnels qualifiés, intervenez sur les fondations, faites détourner les eaux de pluie, poser des drains, pratiquer une injection de résine...

Les causes internes

Heureusement, il ne s'agit pas toujours de « gros » problèmes. Les causes de l'humidité de vos murs peuvent être plus localisées :

  • Si les causes externes sont écartées, recherchez ou faites rechercher par un plombier une fuite ou un écoulement anormal qui provoque cette infiltration dans votre mur et faites-la réparer. Vos assurances peuvent prendre ces réparations en charge selon leur origine et la nature de votre contrat.
  • Si enfin l'humidité provient de l'utilisation spécifique des lieux (sanitaires, caves), créez une ouverture, posez un système d'aération ou installez un extracteur d'humidité (ou absorbeur d'humidité, ou déshumidificateur) : vous aurez alors la solution voulue pour assécher l'atmosphère et votre mur !
Lire l'article Ooreka

Quand pouvez-vous peindre le mur ?

Face à toutes ces situations, et une fois que les travaux ou aménagements nécessaires sont effectués, il se peut que vous deviez attendre un certain temps avant de peindre votre mur (le temps que celui-ci soit à nouveau sec en profondeur). Pour cela, le toucher est un bon indicateur, mais dans les cas plus lourds, un testeur d'humidité est nécessaire.

Lire l'article Ooreka

3. Peignez votre mur humide

Deux situations se présentent une fois que les causes de la présence d'humidité dans votre mur ont été identifiées. Voici comment les aborder, en ayant au préalable protégé votre espace de travail.

Cas 1 : La cause a pu être réparée

Dans ce cas, vous voici avec un mur sain. Cependant, celui-ci garde sans doute les traces de son altération récente. Voici ce qu'il convient de faire :

  • Devant des taches de moisissure et la présence de salpêtre, nettoyez une première fois le mur à la brosse et grattez si nécessaire les particules décollées avec un couteau plat.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Frottez ensuite le mur avec une solution d'eau de Javel diluée en mouillant largement la surface (pensez à enfiler vos gants de ménage auparavant).
  • Laissez agir environ 30 min puis terminez par un rinçage à l'eau claire chaude.
  • Laissez sécher complètement (1 ou 2 h).
  • Si nécessaire, refaites un enduit de lissage.
  • Sur le mur bien sec et poncé, passez une impression (sous-couche) anti-taches.
  • Peignez votre mur avec une peinture anti-humidité pour les pièces qui restent sensibles (salle de bains, cave) ou avec la peinture de votre choix.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Cas 2 : Votre mur reste humide

Il se peut que, pour diverses raisons, vous ne puissiez pas résoudre le problème à l'origine de l'humidité. Si tel est le cas, voici quelques possibilités restant à votre disposition :

  • Peignez avec une peinture anti-humidité d'un fabricant spécialisé (évitez les marques de grandes surfaces) : celles-ci permettent de peindre directement sur un mur humide et forment une barrière contre l'humidité. 
Lire l'article Ooreka
  • Si le support le permet, peignez à la chaux (vérifiez la nature du mur et demandez l'avis d'un spécialiste) : la chaux possède un pouvoir assainissant qui stoppe la prolifération des moisissures et elle a la capacité d'absorber l'humidité sans la stocker, laissant respirer le mur et empêchant la formation de cloques et autres dégradations de surface.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Si l'humidité est contenue dans le mur, choisissez une peinture microporeuse (qui laisse passer l'humidité).
  • Si l'humidité est contenue dans l'air, prenez une peinture hydrofuge (qui empêche l'humidité de pénétrer).
Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour peindre un mur humide

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Bac à peinture

Bac à peinture

3 €

Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Brosse à rechampir

Brosse à rechampir

5 € environ

Brosse en chiendent

Brosse en chiendent

Environ 5 €

Couteau à enduire

Couteau à enduire

À partir de 3 €

Couteau à enduire plat

Couteau à enduire plat

À partir de 3 €

Eau de javel

Eau de javel

1 €

Enduit de lissage

Enduit de lissage

5 € pour 1 kg

Gants de ménage

Gants de ménage

À partir de 1 €

Gants en latex jetables

Gants en latex jetables

Environ 3 € la boite de 100

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Rouleau

Rouleau

À partir de 5 €

Seau

Seau

À partir de 1 €

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide