Sommaire

Peindre au couteau

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le couteau est parfait pour donner de la spontanéité à vos toiles en permettant des effets de texture, grâce à un travail rapide et relativement simple de la peinture acrylique ou à l'huile, et même de l'aquarelle.

Voici comment peindre au couteau.

1. Équipez-vous pour la peinture au couteau

Les différents couteaux pour débuter

Choisissez un couteau solide au niveau de la soudure du manche et assez flexible pour un travail tout en souplesse :

  • Le couteau langue-de-chat est polyvalent, il sert à appliquer la couleur, à faire des retraits et à dessiner des détails.
  • Le couteau à palette, dont la lame est allongée, permet de peindre les fonds et de faire des aplats.
  • Le couteau à bout arrondi permet de travailler les courbes et d'adoucir la texture.

Le type de support pour peindre

Vous avez le choix entre : 

  • une toile cartonnée à peindre ou un carton entoilé : le support est rigide, recouvert d'une toile apprêtée ;
  • une toile châssis directement enduite d'un apprêt polyvalent pour peinture à huile et acrylique ;
  • un papier aquarelle à grain fin ou torchon, qui convient également pour l'huile ou l'acrylique, et qui est facile à travailler.

Les différents types de peinture

  • La peinture à l'huile est la plus souple. Elle sèche lentement, ce qui permet les erreurs, mais son prix est un peu élevé.
  • La peinture acrylique permet un travail rapide et vigoureux, mais son séchage plus rapide demande un peu de précision.
  • L'aquarelle offre de belles possibilités au couteau, en particularité avec les ouvertures, ou retraits de peinture, sur les lavis.

La palette

Elle doit être de taille assez importante pour réussir des mélanges de couleurs « propres ». Vous pouvez l'acheter ou bien la fabriquer à partir d'une planche de contreplaqué de 60 cm de long sur 50 cm de large et 5 mm d'épaisseur. Recouvrez dans ce cas le bois de plusieurs couches de peinture blanche pour faciliter le nettoyage et mieux visualiser les couleurs.

Les compléments du peintre

Vous aurez également besoin du matériel suivant :

  • crayons pour l'esquisse, fusain, sanguine… ;
  • gomme ;
  • petits godets ;
  • diluant (térébenthine ou eau) ;
  • quelques brosses à tableau ;
  • une blouse pour protéger ses vêtements et s'essuyer rapidement les mains ;
  • des chiffons propres et de l'essuie-tout en quantité pour nettoyer le couteau qui doit toujours rester propre ;
  • des sacs-poubelle.

2. Préparez l'esquisse sur la toile

Avant de peindre, choisissez un motif simple (les fleurs donnent de bons résultats) :

  • Prenez des photos de ce que vous désirez peindre et faites-en l'esquisse à plusieurs reprises sur du papier à dessin jusqu'à ce que vous ayez de la facilité à le faire.
  • Choisissez pour le fond une teinte dans le ton de votre œuvre.
  • Utilisez une toile de taille raisonnable ou, mieux, à la dimension de votre esquisse et réalisez le fond avec de la peinture à l'huile diluée et une brosse plate ou directement au couteau en tirant bien la peinture.
  • Commencez par le haut, puis descendez pour ne pas « essuyer » la couleur.
  • Reproduisez les grandes lignes de votre dessin au pinceau en changeant de couleur si nécessaire sans oublier d'essuyer l'outil à chaque fois.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Mélangez les couleurs sur la palette

Le temps du séchage de la peinture de fond, assez long pour les huiles, vous permet de réfléchir à la couleur et donc à d'éventuels mélanges :

  • Déposez vos couleurs sur la palette, par exemple les couleurs froides à gauche et les couleurs chaudes à droite, et faites vos mélanges avec un couteau palette, d'abord grossièrement.
  • Écrasez ensuite la couleur avec le plat du couteau avant de ramener les couleurs vers le centre et de les casser avec cette fois le tranchant du couteau.
  • Répétez ce geste jusqu'à avoir une texture parfaitement homogène, lisse et onctueuse. Au besoin, ajoutez un peu de diluant.
Lire l'article Ooreka

4. Appliquez la peinture au couteau

Le couteau à peindre est utilisé principalement sur sa face postérieure et ses tranches :

  • Prélevez la peinture sur la palette avec la face postérieure du couteau.
  • Aplatissez le couteau sur la toile pour écraser la peinture, puis tirez la peinture dans le sens voulu pour l'étaler harmonieusement. Travaillez par plan en commençant par le fond et les zones les plus importantes pour aller ensuite vers les détails.
  • Utilisez la tranche du couteau ou la pointe pour faire les détails ou pour retirer ou gratter la peinture aux endroits stratégiques pour laisser du blanc apparaître et ainsi créer des zones de lumière.
  • Créez les zones de couleurs fondues ou d'ombre en ajoutant de la couleur sur le fond puis mélangez directement les couleurs pour les fondre sur la toile.

Matériel nécessaire pour peindre au couteau

Imprimer
Brosse à peindre

Brosse à peindre

5 € environ

Chiffon

Chiffon

Récupération

Essence de térébenthine

Essence de térébenthine

8 €/500 mL

Essuie-tout

Essuie-tout

1 €

Godets

Godets

À partir de 2,50 € les 20

Gomme abrasive

Gomme abrasive

À partir de 5 €

Palette de peintre

Palette de peintre

À partir de 1 €

Papier + crayon

Papier + crayon

Déjà possédés

Pinceau

Pinceau

Sac poubelle

Sac poubelle

À partir de 1 €

Ces pros peuvent vous aider