Peinture écaillée au plafond, que faire

Sommaire

Peinture écaillée au plafond, que faire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Il existe plusieurs causes possibles à une peinture qui s'écaille au plafond. La première est simplement l'ancienneté, car les plafonds sont soumis à de fortes sollicitations par les planchers, mais il y a également des facteurs tels que l'humidité ambiante. La peinture au plafond s'abîme davantage et plus vite que sur les murs. La première chose à faire va donc être de déterminer la cause de ce décollement de peinture, puis de choisir la solution la mieux adaptée.

Voici que faire en cas de peinture écaillée au plafond.

Zoom sur les causes d'une peinture qui s'écaille au plafond

Voici une liste (non exhaustive) des principales causes de décollement de peinture au plafond :

  • Un dégât des eaux par l'étage supérieur : l'eau provoque inévitablement cloques et décollement de la peinture et des enduits. Dans ce cas, la solution consiste à rechercher l'origine des dégâts et à s'assurer que le problème soit solutionné, puis à remettre la chose dans les mains de votre assureur qui s'occupera de la remise en état de votre plafond (par un artisan mandaté par lui-même ou par vous).
Consulter la fiche pratique Ooreka
Télécharger le document Ooreka
  • Une mauvaise préparation du plafond avant peinture :
    • Une peinture de finition est trop épaisse pour adhérer sur des enduits (ou sur du placo). Si une sous-couche intermédiaire n'a pas été passée, la peinture se pose comme un film et se décolle très rapidement faute d'accroche.
    • De même, la sous-couche ou peinture d'impression n'adhère pas sur des enduits qui farinent. Ceux-ci doivent être secs et exempts de poussière, sinon le résultat est le même.
    • Certains plafonds anciens sont chaulés (peints à la chaux). Dans ce cas, il est impératif d'employer une impression spéciale en sous-couche pour passer de la chaux à un autre type de peinture, ou de peindre directement une huile chaulée (peinture glycéro contenant de la chaux). Hormis ces deux solutions, aucune peinture n'adhère sur la chaux, ce qui explique qu'elle s'écaille.
  • Dans les pièces humides, une mauvais qualité de peinture peut entraîner des décollements. En effet, la vapeur d'eau vient se coller au plafond et si la peinture employée n'est pas prévue à cet usage, elle s'infiltre sous la peinture et la décolle. Il est donc très important pour ces pièces de choisir une peinture spéciale pièces humides.
  • Un plafond ancien très détérioré : si le travail semble avoir été bien fait mais que la peinture ne tient pas, c'est que le plafond présente des vices plus graves, peut-être dans les couches supérieures de sa structure ou à cause de rénovations successives. Trop de couches et de matériaux différents finissent par altérer définitivement la cohésion du support et les qualités techniques de la peinture n'opèrent plus correctement. Dans ce cas, il vaut mieux recourir à la pose d'un faux plafond plutôt que de s'y reprendre à vingt fois !
  • L'ancienneté, après plusieurs décennies !

Quoi qu'il en soit, et en mettant de côté les cas où la pose d'un faux plafond s'impose, il est nécessaire de respecter plusieurs étapes successives pour se débarrasser de ce vilain problème.

Lire l'article Ooreka

1. Enlevez la peinture écaillée

En premier lieu, il convient de faire tomber tout ce qui se décolle. Ce n'est pas forcément une mince affaire, surtout le bras en l'air, mais il n'y a pas le choix ! Deux solutions s'offrent à vous.

Travaillez à la main

  • Prenez une lame de couteau à enduire et grattez bien à plat toutes les zones touchées en vérifiant l'ensemble du plafond.
  • Pour parfaire le grattage, passez votre cale à poncer sur toutes les zones concernées pour éliminer les particules plus petites.

Utilisez une machine

Travaillez :

  • soit avec une ponceuse orbitale ;
  • soit avec une ponceuse girafe, beaucoup plus pratique pour les plafonds. Vous pouvez la prendre en location (pour environ 70 € par jour).

Dans ce cas, pas besoin de gratter, la ponceuse fait tout (renseignez-vous sur le grain à utiliser, plutôt fin), mais obligation de prendre une ponceuse avec aspirateur pour ne pas recevoir toute la poussière dans la figure !

Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Réenduisez votre plafond

Il y a de fortes chances pour que vous ayez à refaire des enduits pour rattraper une surface parfaitement lisse, à moins d'avoir travaillé à la ponceuse. À vous de vérifier l'état du plafond après ponçage. Les décollements de peinture n'occasionnent cependant que de légères irrégularités de surface et un simple ratissage avec un enduit de lissage doit suffire le cas échéant.

  • Passez votre enduit sur toutes les surfaces abîmées de façon à retrouver la planéité du plafond. Mieux vaut toujours travailler de larges zones que par taches clairsemées.
  • Refaites un léger ponçage pour finaliser cette étape.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Passez une couche d'impression sur vos enduits

Comme nous l'avons vu, c'est bien cette étape qui est la clé d'une peinture qui ne s'écaille pas. Dépoussiérez d'abord très soigneusement après ponçage. On ne peut pas peindre sur un fond poussiéreux !

Ensuite, passez la sous-couche qui convient, selon le support :

  • Pour les pièces humides, une impression hydrofuge spéciale pièces humides ou, à défaut, une impression glycéro s'impose.
  • Si le décollement était important, choisissez une impression glycéro ou dite pour fonds difficiles.
  • Sur anciens fonds chaulés, passez une impression spéciale pour fonds chaulés qui permet ensuite de peindre avec une peinture acrylique.
  • Si vous avez décelé un autre type de problème à votre plafond, prenez une impression en conséquence sur le conseil de votre marchand de peinture.
  • Dans tous les autres cas classiques, une bonne impression acrylique passée sur fond propre et sec est tout à fait valable.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Appliquez votre peinture de finition

Votre sous-couche doit être parfaitement sèche. Suivez les indications portées sur le produit, mais laissez sécher au minimum une nuit. Il ne vous reste qu'à appliquer en deux couches la peinture de finition que vous avez choisie, le plus souvent mate pour les plafonds.

Lire l'article Ooreka
  • Sur impression glycéro, vous pouvez appliquer une peinture de finition acrylique ou glycéro.
  • Sur impression acrylique, poursuivez à la peinture acrylique.
  • Dans les pièces humides, votre peinture sera de préférence brillante ou satinée. Sinon, elle doit avoir des caractéristiques qui la rendent utilisable en pièces humides et lessivable.

Si vous avez respecté toutes ces étapes et recommandations, vous ne devriez plus être confronté à une peinture qui s'écaille au plafond !

Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour refaire une peinture écaillée au plafond

Imprimer
Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Cale à poncer

Cale à poncer

6 € environ

Chiffon

Chiffon

Récupération

Couteau à enduire

Couteau à enduire

À partir de 3 €

Couteau à enduire plat

Couteau à enduire plat

À partir de 3 €

Enduit de lissage

Enduit de lissage

5 € pour 1 kg

Manche télescopique

Manche télescopique

Environ 10 €

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Peinture acrylique

Peinture acrylique

À partir de 5 €/L

Peinture glycérophtalique micro poreuse

Peinture glycérophtalique micro poreuse

Environ 20 €

Ponceuse girafe

Ponceuse girafe

De 70 à 100 €/jour de location

Ponceuse orbitale

Ponceuse orbitale

Primaire d’accrochage

Primaire d’accrochage

À partir de 21 € le litre

Rouleau

Rouleau

À partir de 5 €

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide