Réaliser une patine à l'ancienne

Sommaire

Pour relooker vos meubles anciens un peu tristes ou donner du caractère à du mobilier moderne sans style, il existe différentes solutions.

S'il est possible et séduisant de peindre certaines pièces de mobilier, n'hésitez pas à aller encore un peu plus loin et choisissez de réaliser une patine à l'ancienne. Avec cette technique, donnez davantage de corps à votre rénovation en suggérant l'usure et le passage du temps. Faites-le dans l'esprit d'époque, avec des tons sobres, ou amusez-vous avec des couleurs plus marquées comme on en trouve dans les campagnes et les régions du globe qui possèdent la tradition du meuble peint. Ou laissez aller votre imagination !

Cette fiche vous explique comment réaliser une patine à l'ancienne.

Lire l'article Ooreka

 

Zoom sur la patine à l'ancienne

Il existe plusieurs façons de patiner un meuble pour lui donner un aspect vieilli : par application d'un glacis à effet « sali » sur la peinture, par ponçage et lustrage de la peinture sur les angles et parties en relief, ou par réalisation d'une véritable patine à l'ancienne comme nous l'expliquons ici.

La patine à l'ancienne consiste dans la superposition de plusieurs couches de tons différents puis dans le ponçage pour révéler les couleurs les unes aux autres. Il vous faut donc au préalable choisir 2 tons contrastés : 1 plus foncé pour la couche de fond, 1 plus clair pour la couche de finition, la plus visible (ou bien 2 tons à votre goût). Choisissez de la peinture acrylique mate chez votre fournisseur habituel. Sachez que la plupart des marchands de peinture peuvent réaliser les tons que vous souhaitez si vous avez des échantillons (papier, tissus ou autres) à leur procurer.

Lire l'article Ooreka

1. Préparez votre support pour la patine à l'ancienne

Avant de commencer la peinture, assurez-vous que votre support est propre et sain. Pour cela :

  • Grattez les vieilles peintures ou vernis écaillé à la spatule métallique (ou petit couteau à enduire).
  • Rebouchez les trous et défauts inesthétiques avec de la pâte à bois.
  • Poncez les aspérités et les surfaces rugueuses avec un abrasif moyen (grain 80 ou 120).
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Nettoyez les surfaces encrassées avec une éponge et de la lessive (type St Marc).
  • Dépoussiérez au chiffon dans les creux.

Pensez également à protéger les éléments qui ne seront pas patinés (assise d'un fauteuil ou d'une chaise) avec du ruban de masquage ou à les démonter si cela est possible (ferrures, gonds).

 

2. Passez une première couche d'apprêt avant la patine à l'ancienne

La première étape dans la peinture d'une surface en bois est l'accroche. Il s'agit d'une couche d'apprêt (ou primaire d'accroche) possédant des qualités particulières de tenue et d'adhérence sur le bois pour recevoir les futures couches de peinture de finition. C'est donc une étape indispensable pour réaliser une bonne patine à l'ancienne.

Préparez l'apprêt

Traditionnellement le produit utilisé comme apprêt est le gesso, un mélange de blanc de Meudon (poudre de craie blanche que l'on trouve dans les surfaces de bricolage), de colle de peau de lapin (chez les spécialistes en produits de décoration) et d'eau. De nos jours, cette recette peut être réalisée avec du liant acrylique (en magasin de matériel de peinture ou beaux-arts) à la place de la colle. Pour cela, mélangez 1 volume de blanc de Meudon à 2 volumes d'eau puis laissez reposer. Ajoutez ensuite 1 volume de liant acrylique pour obtenir une crème onctueuse.

Lire l'article Ooreka

Pour plus de simplicité, utilisez une peinture d'apprêt acrylique toute prête.

Appliquez l'apprêt

  1. Passez votre apprêt à la brosse ronde ou plate en l'étalant dans le sens du bois sur toutes les surfaces à peindre sans oublier les dessous (comme des barreaux de chaises ou de tables), les côtés et l'arrière si nécessaire. Évitez les épaisseurs et les coulures.
  2. Laissez sécher 2 bonnes heures.
  3. Avec un papier abrasif de grain 180, poncez les angles et reliefs de façon à faire légèrement apparaître le bois.
  4. Passez rapidement votre papier abrasif sur toute la surface pour que votre support soit bien lisse et doux au toucher.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Appliquez vos deux tons de peinture pour la patine à l'ancienne

La première teinte appliquée est celle qui sera plus ou moins révélée par la phase finale du ponçage. Pour l'application de cette couche de peinture, couvrez l'ensemble de votre surface à la brosse sans trop vous attarder à faire un lissé parfait. La seconde teinte doit être appliquée avec plus de soin.

  • Passez votre première couleur sur l'ensemble du meuble ou de l'objet, comme pour la couche d'apprêt. Utilisez une brosse plate, pointue (pour les creux) ou un spalter pour les grandes surfaces du type plateau de table.
  • Laissez sécher jusqu'au lendemain.
  • Poncez à nouveau les aspérités pour accentuer le réalisme de votre patine à l'ancienne.
  • Une fois votre première teinte bien sèche, procédez à l'application de la seconde couche comme une couche de finition : allez bien dans tous les coins et creux, respectez toujours le sens du bois.
  • Laissez sécher.

 

 

4. Révélez votre patine à l'ancienne

C'est maintenant que vous allez révéler le travail des étapes précédentes et donner à votre meuble l'aspect vieilli recherché.

  1. Prenez du papier abrasif à l'eau très fin, entre 400 et 800 (le même que celui utilisé en carrosserie), pour poncer l'ensemble de votre meuble ou objet. Passez bien partout, même superficiellement, de manière à avoir un toucher identique sur toute la surface.
  2. Insistez plus particulièrement sur les reliefs, angles et parties plus propices à l'usure, comme les parties avant d'une chaise ou les bords d'un plateau de table. Votre patine sera d'autant plus réaliste que cette étape est bien pensée.
  3. Poncez jusqu'à retrouver la teinte de fond et le bois pour les endroits que vous voulez les plus usés. Prenez votre temps pour faire une patine harmonieuse, qu'elle soit légère ou marquée, et régulière sur l'ensemble de votre support.

 

 

 

 

5. Protégez votre patine à l'ancienne

Pour finir, lorsque vous êtes complètement satisfait(e) de votre patine à l'ancienne, protégez votre support avec un vernis acrylique ou une cire, ou les deux.

Vernissez votre patine à l'ancienne

Passez un vernis acrylique mat ou satiné en deux couches fines avec une brosse à poils doux, en respectant le sens du bois et le temps de séchage entre chaque couche.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Cirez votre patine à l'ancienne

Si vous préférez cirer votre support, prenez une cire liquide, blanche de préférence, à moins de vouloir accentuer l'effet de vieillissement. Vous pouvez également teinter votre cire blanche avec un pigment de la couleur de finition pour la renforcer.

Pour finir, lustrez votre cire avec de la laine d'acier ou un tampon d'ouate.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Vernissez et cirez votre patine à l'ancienne

C'est la sécurité ! Vernissez d'abord votre meuble ou support patiné, appliquez ensuite votre cire en toute tranquillité, sans risquer d'abimer votre travail et avec l'avantage d'un beau lustrage.

Matériel pour réaliser une patine à l'ancienne

Imprimer
Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Chiffon

Chiffon

Récupération

Cire d'abeille liquide

Cire d'abeille liquide

À partir 6 €

Éponge

Éponge

1 € environ

Lessive alcaline (type Saint Marc)

Lessive alcaline (type Saint Marc)

3 € environ

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Pâte à bois

Pâte à bois

Environ 5 €

Peinture acrylique

Peinture acrylique

À partir de 5 €/L

Pinceau plat

Pinceau plat

À partir de 1 €

Pinceau rond

Pinceau rond

À partir de 2 €

Pinceau Spalter

Pinceau Spalter

5 €

Ruban de masquage

Ruban de masquage

1 € le rouleau

Seau

Seau

À partir de 1 €

Spatule (couteau)

Spatule (couteau)

À partir de 3 €

Ces pros peuvent vous aider