Sommaire

En intérieur comme en extérieur, avec peu de matériel pour débuter : quelques couleurs de base, des pinceaux, du papier, des crayons suffiront pour entrer dans le cercle des aquarellistes.

S'initier à une nouvelle technique est toujours enrichissant, alors si vous désirez savoir comment peindre à l'aquarelle, suivez notre guide, il vous dit (presque) tout !

 

Zoom sur le matériel de base pour commencer à peindre à l'aquarelle

Inutile d'investir dans du matériel de très haute qualité avant de savoir si vous allez continuer votre activité d'aquarelliste.

Commencez avec une qualité de peinture « étudiant » avant de vous orienter vers une qualité fine à extra-fine, la qualité extra-fine étant très riche en pigments purs et donc plus onéreuse.

Quelques pinceaux de qualité moyenne mais correcte et du papier de bonne qualité suffisent pour constituer votre kit « débutant ».

Au matériel de base, ajoutez : du papier absorbant ou une éponge, quelques crayons pour faire les esquisses, une gomme, deux pots pour l'eau et une valisette pour emporter/ranger le tout si vous voulez.

Lire l'article Ooreka

1. Choisissez l'aquarelle, en godet ou en tube

La peinture aquarelle se présente sous deux formes :

  1. En godet : la couleur est pressée dans un petit récipient rectangulaire, godet ou demi-godet, ce dernier étant pratique pour emporter votre matériel à l'extérieur ou bien pour les couleurs peu utilisées.
  2. En tube : riche en pigments, se diluant assez bien, la peinture en tube permet de couvrir des surfaces plus importantes, faire des aplats, apporter une touche de couleur forte et bien sûr utiliser la technique du lavis sur de grandes surfaces, base de l'aquarelle.

Alors, godet ou tube ? C'est à vous de voir ce qui vous convient le mieux mais un bon compromis est une boîte métal avec 24 emplacements comprenant 12 godets de couleur + 12 emplacements vides pour mélanger vos couleurs et/ou en ajouter.

Ajoutez 3 tubes de couleurs primaires pour fabriquer vos couleurs vous-même : magenta, bleu de cyan et jaune.

Lire l'article Ooreka

Plus difficile à diluer que le tube, le godet est idéal pour les petits tableaux, les esquisses et les détails.

2. Utilisez des pinceaux prévus pour l'aquarelle

Les pinceaux sont généralement fabriqués en poils d'animaux comme la martre, le porc, l'écureuil, mais leur coût est rapidement prohibitif. Optez alors pour des pinceaux en fibres synthétiques.

Pour débuter, choisissez deux types de pinceaux :

  1. Les pinceaux ronds : ils permettent de réaliser aussi bien les petits lavis que les détails. Prenez 3 pinceaux de tailles différentes : n°3, n°6, n°8 ou n° 10 par exemple, en fonction de ce que vous allez peindre.
  2. Les pinceaux plats : ils s'utilisent pour réaliser des formes précises, faire des ciselés, mouiller le papier et bien sûr pour les lavis en cas de grande surface. Prenez un pinceau de 2 à 3 cm de large.
Lire l'article Ooreka

4. Optez pour un papier de qualité

Les papiers utilisés pour peindre à l'aquarelle se choisissent en fonction de leur état de surface et en fonction de leur épaisseur/grammage, à savoir :

  • Grain fin : la texture est un peu granuleuse, l'absorption est rapide. Ce papier est couramment utilisé car il est polyvalent.
  • Gros grain : assez granuleux, l'absorption est lente. Il n'est pas adapté pour les dessins détaillés mais il supporte bien les effets de couleur et de texture.
  • Grain satiné : lisse, l'absorption est rapide. Parfait pour les détails, pour une utilisation en carte.
  • Grain torchon : ressemble à un papier artisanal avec une texture « nuage » dont l'absorption est lente. Un peu plus simple à travailler que le gros grain.
  • Le grammage : le papier est mesuré en grammes par mètre carré. Un débutant va privilégier le 300 g/m². Les plus utilisés sont les 200 g/m², 300 g/m², 410 g/m².

5. Ajoutez un peu de matériel à votre kit d'aquarelliste

Complétez votre matériel avec des crayons à mine graphite HB, B, 2B. Ils sont faciles à gommer et ne laissent pas trop de traces.

Ils serviront à faire des esquisses mais aussi à dessiner certains détails et/ou des ombres.

Ajoutez quelques crayons aquarelle qui, lorsqu'on les mouille, diluent les couleurs et offrent un effet de lavis.

6. Préparez le papier avant de peindre à l'aquarelle

Les papiers à faible grammage peuvent s'étirer et gondoler sous l'action de l'eau, ce qui complique l'application de l'aquarelle et son séchage.

Vous pouvez y remédier en préparant le papier à l'aide d'une technique très simple :

  1. Préparez une plaque de contreplaqué ou de MDF (ou médium, panneau en fibres de bois) plus grande d'au moins 5 cm que le papier.
  2. Coupez quatre bandes de kraft gommé de 10 cm plus grandes que la largeur et la longueur du papier.
  3. Fixez sur le contreplaqué un morceau de toile cirée parfaitement lisse à l'aide de punaises.
  4. Mouillez le papier avec une éponge sur ses deux côtés ou bien trempez le papier dans une bassine en le retirant immédiatement et en le laissant goutter quelques instants.
  5. Posez le papier sur la toile cirée et collez le kraft gommé sur 1 cm du papier le long des bords, après avoir mouillé le côté adhésif à l'aide d'une éponge.
  6. Laissez sécher le papier dans une pièce ventilée. Il ne gondolera plus sous l'action de l'eau !

7. Commencez votre premier lavis

Avant de commencer à peindre, déposez une goutte d'eau dans le godet choisi et laissez la pâte l'absorber quelques minutes.

Placez votre plan de travail légèrement incliné, en le posant par exemple sur deux cales en bois ou bien sur des livres.

Préparez un pot d'eau et une éponge humide à côté de vous.

Épinglez votre feuille sur la surface, passez l'éponge sur la feuille en bandes verticales ou horizontales, mouillez les poils de votre pinceau et réalisez votre lavis comme suit :

  1. Passez le pinceau plusieurs fois sur la couleur pour le charger.
  2. Partez du haut gauche ou droit, selon que vous soyez droitier(ère) ou gaucher(ère) et déposez la peinture sur toute la largeur du papier.
  3. Mouillez le pinceau, chargez-le en couleur et faites une seconde bande en touchant la première pour récupérer la couleur de la première bande.
  4. Faites ainsi jusqu'en bas de votre feuille et laissez sécher.

8. Effectuez votre premier dessin à l'aquarelle

La technique de l'aquarelle consiste à superposer des lavis ou couches de peinture plus ou moins diluée en allant du plus clair vers le plus sombre tout en gardant des espaces non peints (blancs) pour faire les rehauts de lumière dans votre dessin.

  • Utilisez un crayon 2B pour tracer votre esquisse et soyez très léger(ère) sur le trait. Si vous travaillez sur un papier humide, vous ne pourrez pas gommer ou peu par la suite.
  • Remplissez votre dessin avec vos couleurs et n'hésitez pas à plus ou moins mouiller pour juger des possibilités de l'aquarelle.
  • Pour préserver des zones blanches, absorbez la couleur avec un coton-tige ou bien un chiffon enroulé sur un doigt.
  • Plus vous désirez de flou, plus il faut mouiller le papier au fur et à mesure du dessin, en laissant sécher entre les couches pour des superpositions ou bien en laissant humide pour des fondus.
  • Pour les ombres, vous pouvez travailler à sec ou presque à sec, ou bien utiliser un crayon à papier ou de couleur aquarelle.
  • Lorsque votre dessin est terminé, s'il est trop flou ou imprécis, vous pouvez utiliser une couleur forte pour mettre en valeur certains détails pour donner du relief à l'ensemble.
  • Si votre esquisse présente quelques imperfections, passez un crayon de couleur aquarelle sur le trait de crayon de l'esquisse pour le masquer.

9. Entretenez vos pinceaux

Pour garder vos pinceaux en bon état très longtemps, il faut en prendre soin. Pour cela :

  1. Utilisez de l'eau chaude et un peu de savon lorsque vous peignez chez vous, ou nettoyez à l'eau claire lorsque vous êtes en extérieur. Aussitôt après, pressez les poils avec un papier absorbant.
  2. Posez vos pinceaux à plat après avoir remis en place la touffe et la pointe entre votre pouce et votre index.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour peindre à l'aquarelle

Imprimer
Coton-tige

Coton-tige

À partir de 3 € le paquet

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Éponge + Chiffon blanc

Éponge + Chiffon blanc

1 € environ

Papier absorbant

Papier absorbant

Moins de 1 €

Pot à confiture

Pot à confiture

Récupération

Ces pros peuvent vous aider