Sommaire

Fabriquer sa peinture

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Voir en vidéo Télécharger la fiche

Il existe de nombreuses recettes pour préparer soi-même des peintures maison, à la fois écologiques et économiques.

Dénuées de produits chimiques, elles peuvent s’appliquer dans toutes les pièces de la maison. La large gamme de pigments naturels permet de créer différentes teintes, plus ou moins vives. Il faut veiller tout de même à ne pas saturer les pigments.

Fabriquer de la peinture naturelle est relativement facile. Cependant, il convient de respecter les dosages et toutes les étapes pour obtenir une préparation homogène qui tiendra dans le temps.

Voici la marche à suivre pour fabriquer sa peinture à base de fécule de pomme de terre.

Voir la vidéo : Fabriquer sa peinture

Recommandations

  • La fécule de pomme de terre est utilisée pour son amidon, qui a un fort pouvoir collant. Attention à ne pas acheter un mélange de différentes fécules ! Le résultat pourrait être différent.
  • Pour teinter correctement la peinture, respectez les dosages de pigments indiqués pour chaque préparation, afin de ne pas les saturer. Faites des essais avec différents dosages de pigments sur des morceaux de carton afin d'obtenir la couleur souhaitée.
  • Sous l’effet du blanc de Meudon, les pigments vont s’éclaircir en séchant : il convient de concevoir une peinture plus foncée que la teinte désirée. Au besoin, faites des essais et laissez sécher avant de recouvrir tout un mur.
  • Les proportions indiquées ci-dessous permettent de couvrir environ 30 m² de surface. Attention à ne pas préparer trop de peinture naturelle en une fois, car contrairement aux peintures vendues en magasin, elle ne se conserve pas plus de 48 h !

1. Préparez la base de fécule de pomme de terre

Pour réaliser la base de la peinture, il faut mélanger la fécule de pomme de terre à de l'eau. La fécule doit représenter environ 1/15 du poids de l'eau (par exemple, pour 20 grammes de fécule, on utilisera environ 300 mL d'eau) :

  • Mélangez la fécule à de l'eau froide dans une casserole.
  • Faites chauffer le tout en remuant continuellement avec un fouet ou une spatule pour éviter que la préparation n'attache au fond.
  • Vous devez obtenir une pâte ressemblant à de la colle.

Votre base est prête, il faut maintenant ajouter la base de couleur et les pigments.

2. Préparez la base de la couleur

Une fois que votre base est prête, il faut réaliser un nouveau mélange qui permettra de teinter votre peinture naturelle :

  • Dans un nouveau récipient, mélangez le blanc de Meudon avec de l’eau froide, dans des proportions presque équivalentes (1,5 kg de blanc de Meudon pour 2 litres d'eau). Vous pouvez vous aider d'un fouet-mélangeur monté sur une perceuse, pour mélanger de grosses quantités.
  • Versez la première préparation à la fécule sur la seconde et mélangez bien.

3. Préparez vos pigments

La peinture que vous avez préparée est blanche, il faut donc maintenant la teinter avec des pigments. Afin d'obtenir la couleur souhaitée, il est vivement conseillé de procéder à des essais !

  • Diluez une petite dose de pigments (pesez 10 ou 20 g pour commencer surtout si vous désirez une couleur claire) dans de l'eau froide.
  • Mélangez ces pigments avec votre base de peinture blanche.
  • Étalez un peu de peinture avec un pinceau sur un morceau de carton.
  • Laissez bien sécher, car la peinture à la fécule de pomme de terre aura tendance à s'éclaircir au séchage.
  • Si le résultat ne vous convient pas, ajoutez des pigments pour foncer votre peinture, en pesant le dosage à chaque fois.
  • Veillez à bien mélanger pour uniformiser la teinte. Vous pouvez utiliser un fouet-mélangeur.

4. Appliquez la peinture

Votre peinture naturelle est prête, vous pouvez maintenant peindre votre support, que vous aurez préparé au préalable.

Cette peinture naturelle s'applique sur tout support, à condition qu'il soit bien préparé. La surface doit être lisse, propre et sous couchée de préférence.

  • Appliquez la première couche de peinture au pinceau plat.
  • Après séchage de la surface, passez une deuxième couche de peinture :
    • au pinceau si vous travaillez sur un meuble ou une petite surface ;
    • au rouleau sur les murs.
  • Une troisième couche peut être nécessaire pour harmoniser la surface. Utilisez la même technique que pour la 2e couche.

Notez que la peinture à la fécule de pomme de terre n'est pas lessivable. Si vous voulez procéder à cette opération, il faut la recouvrir d'une couche de vernis. Évitez la cire qui aura tendance à abîmer la peinture.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel pour fabriquer sa peinture

Imprimer
Blanc de Meudon

Blanc de Meudon

Environ 5 € le kilo

Pigments

Pigments

À partir de 3 € les 300 ml

Fécule de pomme de terre

Fécule de pomme de terre

À partir de 1,50 € pour 250 g

Pinceau plat

Pinceau plat

À partir de 1 €

Rouleau

Rouleau

À partir de 5 €

Fouet mélangeur

Fouet mélangeur

10 €

Perceuse

Perceuse

À partir de 30 €

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide