Sommaire

  • Caractéristiques et atouts de la peinture isolante
  • Atouts de la peinture isolante
  • Peinture isolante : quels usages ?
  • Préparation de la surface
  • Application de la peinture isolante
  • Les prix

Peinture isolante réfléchissante : l'innovation de l'isolation thermique !

La peinture isolante est issue de la recherche spatiale où elle était utilisée pour réfléchir les rayons du soleil. Elle s'est ensuite démocratisée pour isoler thermiquement les murs intérieurs ou extérieurs de nos habitations, ainsi que les toitures. Aussi esthétique qu'efficace, elle améliore considérablement l'isolation, même si elle ne peut en aucun cas remplacer un isolant classique.

 

Caractéristiques et atouts de la peinture isolante

La peinture isolante est un mélange de peinture acrylique à base d'eau, de pigments de coloration et de composants céramiques liés par une résine.

Cette composition lui confère un fort pouvoir réflecteur : la peinture isolante n'absorbe pas la chaleur ou le froid, supprimant l'effet mur froid, et améliorant ainsi l'isolation thermique de la surface peinte. Attention, elle ne peut cependant être qu'un complément à l'isolation.

Atouts de la peinture isolante

En repoussant la chaleur ou le froid dès la surface, les notions d'épaisseur et de conductivité ne sont plus des facteurs importants. On attribue ainsi à la peinture isolante, malgré sa très fine épaisseur, un pouvoir isolant équivalent à 12 cm de mousse de polyuréthane ou à 20 cm de laine de roche !

Facile à appliquer, la peinture isolante est aussi respectueuse de l'environnement et contient peu de COV (environ 20 g/L). Elle renforce également l'isolation acoustique et régule le taux d'humidité. Elle ne dégage pas d'odeur désagréable en séchant. Elle se décline en de nombreuses couleurs, pour répondre à toutes vos envies déco.

En extérieur, la peinture isolante prend généralement la forme d'un crépi blanc, très résistant aux intempéries, aux salissures et aux moisissures, et qui ne jaunit pas au fil du temps.

Peinture isolante : quels usages ?

La peinture isolante s'emploie aussi bien en intérieur qu'en extérieur, voire les deux. Elle s'applique sur les murs, les façades et les toitures, qu'ils soient en béton, en bois, en PVC ou encore en métal.

On peut l'utiliser dans toutes les pièces de la maison, y compris les plus humides, comme la salle de bain, mais aussi dans les bureaux, les hangars, les réservoirs de stockage, les chambres froides, etc.


Peinture extérieure isolante

Préparation de la surface

Avant l'application de votre peinture isolante, une préparation de la surface est nécessaire.

Elle doit ainsi être propre, sèche et débarrassée de tout résidu, comme de la peinture écaillée par exemple.

Les surfaces lisses doivent être légèrement abrasées au papier de verre ou à la brosse métallique pour une meilleure adhérence. Enfin, les surfaces poreuses comme le béton nécessitent l'application d'une couche d'apprêt.

Application de la peinture isolante

Pour une bonne couverture, la peinture isolante s'applique en 2 couches de peinture, avec un temps de séchage de 1 à 2 h entre chaque couche.

L'application de la peinture isolante se fait généralement au pistolet. Vous pouvez cependant utiliser un rouleau ou une brosse.

Le nettoyage des outils s'effectue à l'eau savonneuse.

Les prix

La peinture isolante est assez chère : comptez entre 40 et 60 € le litre, sachant que son pouvoir couvrant est de 2,45 m2/L.

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide
Peinture

Ces articles concernent aussi l'étape "Peintures spéciales" :

Voir les 111 articles

Aussi dans la rubrique :

Peintures spéciales

Sommaire