Sommaire

La boiserie est un élément décoratif et protecteur que l'on trouve le plus souvent sous forme de boiseries murales et de soubassement en boiserie.

Elle est également fréquente sous forme de moulures en boiseries au plafond, autour des fenêtres, etc.

Une fois posée, la boiserie peut être peinte, cirée, vernie, lasurée, huilée, cérusée, etc.

Peinture de boiserie : une infinité d'effets

La peinture est la finition qui apporte le choix le plus varié en termes de décoration :

  • couleurs éclatantes pour accrocher la lumière et le regard,
  • couleurs pastels ou beiges pour jouer la sobriété et la discrétion,
  • couleurs plus soutenues pour souligner l'effet et le style.

Ses aspects sont eux aussi variés : mat, satiné, brillant ou laqué.

Choisir sa peinture : acrylique, glycéro, bois...

Il existe plusieurs types de peinture pour la boiserie :

Peinture boiserie : différentes peintures
Peinture acrylique
  • Séchage rapide,
  • en phase aqueuse, donc une dilution à l'eau,
  • simple à appliquer, sans odeur,
  • mais non lessivable.
Peinture glycérophtalique
  • D'aspect satiné ou brillant,
  • très résistante,
  • lessivable,
  • application délicate : nécessite un support lisse,
  • odeur forte : plus nocive de par la présence des solvants et autres composants,
  • en phase solvant, donc dilution au white spirit.
Peinture spéciale bois
  • Contient des additifs pour protéger le bois contre les agressions comme les parasites, les champignons, l'humidité et les UV,
  • microporeuse : elle permet au support de respirer,
  • plus chère à l'achat.

Peinture boiserie : préparer le support

Pour la préparation du support, deux cas sont à envisager.

Peinture boiserie : boiserie déjà été vernie, peinte ou cirée

Toutes les parties qui s'écaillent ou qui adhèrent mal doivent être retirées.

Pour un accrochage optimal, il est nécessaire de poncer le support :

  • le décapage chimique est fastidieux, impose une protection individuelle et pas nécessairement facile à utiliser,
  • le décapage thermique est délicat et suivant la localisation de la boiserie à écarter pour des raisons de sécurité,
  • la cire peut être éliminée avec de l'essence de térébenthine.

La boiserie à peindre n'a jamais reçu de traitement

A priori, aucune préparation n'est nécessaire.

S'il n'est pas neuf, il faut le lessiver (modérément) et attendre son séchage complet.

Pour que la peinture adhère bien, un petit ponçage peut s'avérer utile si l'aspect du bois est trop brut.

Précautions à prendre avant la peinture de boiserie

Si les boiseries jointent d'autres objets, murs ou fenêtres, il faut le recouvrir de ruban adhésif les bords, rebords, angles.

On recommande habituellement de poser une couche d'accrochage spéciale bois.

Ensuite, on commence par les détails, les angles à l'aide d'un pinceau à rechampir et on poursuit avec un pinceau plat.

Lire l'article Ooreka
Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Peintures spéciales

Sommaire