Sommaire

Vos tomettes ont vieilli ? Vous n'aimez pas leur couleur, mais vous ne souhaitez pas refaire totalement le sol ? Sachez alors qu'il est possible de peindre la tomette afin de la rajeunir et de changer son aspect. Ainsi, grâce à la peinture pour tomette, vous pouvez obtenir un sol adapté à vos goûts, sans gros budget, ni travaux trop importants.

Qu'est-ce que la peinture pour tomette ?

La tomette dans sa forme traditionnelle est un matériau poreux fabriqué à base de terre cuite, même si on la trouve de nos jours également en grès cérame. Elle est parfois huilée, cirée ou vernissée. Sa porosité et sa mise en peinture demandent l'utilisation de produits bien spécifiques.

La peinture pour tomette répond à ce besoin. Il s'agit d'une peinture multi-sols, qui existe en une douzaine de coloris. À base de résines acryliques, elle est très résistante et s'applique aussi bien en extérieur qu'en intérieur, directement sur un sol poreux ou émaillé.

 

Comment appliquer une peinture pour tomette ?

La préparation du support

Comme toute peinture, celle pour tomette nécessite une préparation soignée, différente selon le type de tomettes :

  • tomettes brutes : lessivez avec un produit doux et de la laine d'acier, avant de rincer à l'eau claire et de laisser sécher ;
  • tomettes cirées ou huilées : poncez avec une monobrosse à disque afin de décirer la surface, puis dépoussiérez et faites un lavage à l'eau ;
  • tomettes peintes ou vernies : certaines tomettes présentent des plaques rouges (elles ont été peintes autrefois avec une peinture appelée « rouge de Prusse »), qu'il faut décaper avant de repeindre, toujours avec une monobrosse à disque. Elles ont également pu être vernies : appliquez alors le même traitement décapant.
Consulter la fiche pratique Ooreka

L'application de la peinture pour tomette

L'application se fait au pinceau ou au rouleau à poils mi-longs de 8 à 12 mm. Sachez qu'il est nécessaire de passer trois couches de peinture pour obtenir un résultat pérenne et une couverture parfaite du support.

Comptez 8 heures d'attente entre deux couches. Il faudra ensuite patienter 12 heures avant de pouvoir marcher sur le sol, le séchage complet intervenant en 24 heures.

Le nettoyage du matériel utilisé s'effectue au white-spirit.

Raviver vos tomettes sans les peindre, c'est possible

Si vous souhaitez uniquement nettoyer vos tomettes et les raviver sans utiliser de peinture, c'est tout à fait possible en étant méticuleux. Vous les nettoierez avec une serpillière humide trempée dans de l'eau additionnée de quelques gouttes de liquide vaisselle ou de bicarbonate de soude.

Si vos tomettes présentent des taches, elles peuvent être éliminées par un coup d'éponge trempée dans de l'eau additionnée de cristaux de soude. Bien entendu, en fonction du type de tache, certains produits seront plus adaptés que d'autres : la terre de Sommières absorbe les taches grasses, par exemple.

La protection des tomettes nettoyées pourra se faire ensuite comme pour des tomettes neuves, avec une cire, une huile spécifique ou un vernis.

Où trouver de la peinture pour tomette et à quel prix ?

On trouve de la peinture spéciale tomettes dans les grandes surfaces de bricolage, les points de vente spécialisés dans les peintures et sur Internet, à un prix d'environ 25 € le litre, pour un rendement de 14 m² par litre pour une couche unique (soit une couverture d'environ 4,5 m² par litre pour les trois couches nécessaires).

 

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Peintures spéciales

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider