Sommaire

Lorsque le moment de sélectionner une couleur se présente, qu'il s'agisse de la peinture d'un mur ou de celle d'une menuiserie en aluminium ou bien d'une porte ou d'une fenêtre, le professionnel auquel vous vous adresserez va certainement vous proposer de le faire sur le nuancier RAL. Avec nous, découvrez ce qu'est le RAL, ses domaines d'application, et faites le choix de vos couleurs avec précision.

RAL : de quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'une façon de codifier les couleurs mise au point dès 1927 par l’Institut allemand pour l’assurance qualité et le marquage (Reichsausschuß für Lieferbedingungen ou RAL).

Ce sont les industriels qui l'utilisent le plus, mais il est très pratique également pour un particulier qui peut ainsi choisir une couleur exacte sur le nuancier RAL et la faire réaliser sur divers supports.

Cette codification compte à ce jour 1687 teintes, déclinaisons de toutes les couleurs du cercle chromatique. Elle est utilisée essentiellement par les fabricants de peintures, dans l’industrie des matières plastiques, dans la menuiserie métallique et PVC, dans le traitement de surface, dans la métallurgie, mais aussi dans l’industrie chimique.

RAL classique

On vous présentera souvent le nuancier RAL classique, qui comporte les 212 teintes les plus utilisées sur les 1687 existantes. Les couleurs y sont représentées par un code à quatre chiffres, dont le premier désigne la teinte, le deuxième est toujours un zéro, et les deux derniers forment un numéro arbitraire désignant sa teinte exacte (par exemple : 1034 pour le jaune pastel, 10 pour le jaune, et 34 pour le jaune pastel).

Les couleurs sont codifiées ainsi : RAL 10xx jaunes, RAL 20xx oranges, RAL 30xx rouges, RAL 40xx roses / violets, RAL 50xx bleus, RAL 60xx verts, RAL 70xx gris, RAL 80xx bruns, RAL 90xx blancs & noirs.

RAL design

Il existe également un nuancier RAL Design, pour lequel la codification se fait par un nombre à 7 chiffres. Les 3 premiers désignent la teinte (001 à 360), les deux suivants la luminosité, et les deux derniers la saturation, afin de simplifier la recherche des nuances.

Lire l'article Ooreka

 

RAL : quelles sont les autres codifications existantes ?

Le grand concurrent du RAL est le nuancier Pantone, très largement utilisé par les designers. Il a été créé par l'entreprise du même nom, et il servait à son origine pour le maquillage.

Il présente 800 références, soit environ deux fois moins que le nuancier RAL, dans trois gammes différentes : le Pantone C, réservé à la teinte du papier couché, le Pantone U, pour le papier non couché, et le Pantone M, réservé au papier mat.

Nuancier RAL : comment l'utiliser ?

Tout d'abord, il n'est pas nécessaire d'acheter un nuancier RAL, qui est un objet assez coûteux et pas forcément utile au quotidien (environ 75 € pour un nuancier RAL Classique et 200 € pour un nuancier RAL Design).

Le nuancier se présente sous la forme d'un livre, ou d'un éventail, en version mate ou brillante, qui vous permet de visualiser la couleur que vous recherchez et vous indique sa codification exacte.

Ce sont le plus souvent les industriels et les fabricants auxquels vous vous adresserez qui vont vous proposer de choisir une couleur sur un nuancier RAL.

Lire l'article Ooreka
Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide