Sommaire

Utilisé pour les travaux de peinture de précision, qu'il s'agisse d'arts plastiques ou de tuning automobile, l'aérographe est un outil qui vous rendra de multiples services. Si vous désirez vous lancer dans la décoration de divers supports avec une délicatesse qu'aucun pinceau ne vous permettra d'effectuer, il se révélera même indispensable. Découvrez toutes les facettes de cet outil de peintre pas comme les autres et testez vos talents artistiques.

Quelles sont les caractéristiques d'un aérographe ?

L'aérographe, appelé également « air brush » est un outil à commande pneumatique de faible taille, qui est destiné à vaporiser des liquides tels de l'encre ou de la peinture, mais également de la teinture, grâce à la technique de la nébulisation.

Il fonctionne en projetant le produit grâce à de l'air comprimé, qui le vaporise à travers un cône de très faible diamètre. C'est la distance entre l'aérographe et le support qui conditionne le rendu du travail effectué avec cet appareil.

Il permet de faire non seulement des dessins très fins, d'une épaisseur de l'ordre d'un cheveu, mais également des dégradés parfaits.

Il suffit d'appuyer sur la gâchette et on va simultanément libérer l'air comprimé et tirer sur l'aiguille qui, en reculant, va permettre au produit de s'écouler jusqu'à la buse. Le mélange produit/air est alors réalisé et projeté.

Lire l'article Ooreka

 

Quels sont les différents types d'aérographes ?

Il existe plusieurs types d'aérographes, à choisir selon les besoins et le budget de l'utilisateur.

Aérographe avec mécanisme à simple action

Les réglages du flux d'air et de débit du produit projeté se font séparément.

Il est simple d'utilisation et peu coûteux, mais il a des possibilités limitées, qui le cantonnent à une simple application d'une couche de produit uniforme

Aérographe avec mécanisme à double action

Le réglage à partir de la gâchette est simultané pour l'air et pour le produit.

Il permet de travailler des zones de largeur différente sans manœuvre délicate et autorise un meilleur contrôle de la pulvérisation, qui permet d'effectuer une grande variété d'effets.

Il nécessite une prise en main plus délicate qu'avec un modèle à action unique, mais permet un travail plus précis et délicat.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Quel type d'alimentation choisir pour un aérographe ?

Il existe plusieurs façons d'alimenter un aérographe en peinture.

Par gravité

Un godet est fixé au-dessus du corps de l'aérographe, et c'est le principe de la gravité qui fait descendre le produit qui va être projeté.

C'est un système maniable, peu fragile et léger, qui permet d'utiliser des produits épais.

Par aspiration

Le godet amovible est fixé sur le côté du corps de l'aérographe pour les petits volumes, ou en dessous du corps pour les gros volumes, et la peinture est projetée après aspiration de l'air sous pression.

Le volume du godet peut être changé pour s'adapter à la surface à peindre.

Le principal défaut du modèle à aspiration est la nécessité d'utiliser des produits assez légers.

Lire l'article Ooreka

Quelles sont les utilisations de l'aérographe ?

En arts graphiques, l'aérographe permet de réaliser des travaux avec de la peinture ou de l'encre, avec une finesse et des dégradés impossibles à obtenir avec un pinceau. Il autorise le dessin hyper réaliste, grâce à la précision de son jet. Il était utilisé autrefois pour la retouche de photos, avant que le numérique ne remplace cet usage.

En modélisme, il sert essentiellement pour les peintures émail, utilisées telles quelles à la sortie du pot, ou pour des peintures acryliques diluées à l'eau, pour réaliser des couches et des sous-couches. L'utilisation de peinture à l'huile est fortement déconseillée avec un aérographe. Il est utile de lui adjoindre une mini-cabine de peinture de table permettant aux émanations nocives de s'évacuer.

En tuning automobile, il permet de réaliser des dessins sur les carrosseries, les pots d'échappements, et toutes les pièces automobiles que l'on souhaite décorer avec des graphismes ou une peinture à dégradé.

Mais on l'utilise également dans la cosmétique, pour le maquillage au cinéma et au théâtre, et pour les effets spéciaux. Le maquillage est vaporisé à l'aide d'un aérographe de petit format qui possède une pression plus faible que les systèmes utilisés dans les arts graphiques, le modélisme et le tuning. Il permet non seulement un maquillage plus léger et naturel, mais une tenue plus longue sous les lumières puissantes des projecteurs. L'aérographe pour le maquillage sert également à sécher le produit appliqué sur la peau.

Combien coûte un aérographe et où en trouver ?

L'aérographe se trouve en magasin de matériel pour les arts graphiques, chez les commerces de tuning automobile et sur internet à des prix très variables selon qu'il s'agisse d'un modèle pour le loisir créatif ou pour l'utilisation professionnelle.

Les prix :

  • Aérographe à gravité : comptez entre 9 et 300 €.
  • Aérographe à aspiration : comptez entre 15 et 250 €.

Aussi dans la rubrique :

Matériel de peinture

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider