Sommaire

Bien que leur composition chimique ait été améliorée, les peintures sont une source d'émanations nocives pour le système respiratoire, surtout lorsqu'on utilise des produits solvantés.

C'est pourquoi il est essentiel de se protéger lorsqu'on entreprend des travaux de peinture dans sa maison. Le masque de peintre est l'élément central de cette protection, car il permet de protéger efficacement les poumons des composés volatiles agressifs de certaines peintures. On vous dit tout dans cet article !

Quelles sont les caractéristiques d'un masque de peintre ?

Dans la composition d'une peinture classique, on trouve des résines, des solvants, des pigments et des additifs.

Les solvants organiques, en général des alcools et des dérivés des éthers de glycol, sont présents à haute dose dans beaucoup de peintures. Ils sont très toxiques et sources de graves problèmes de santé, atteignant à la fois le système nerveux central et périphérique, mais également la peau, le foie et les reins.

Il est donc essentiel, lors des travaux de peinture, de se protéger avec un masque performant, afin d'éviter toute atteinte à sa santé.

Constitué d'une pièce faciale qui s'attache avec deux brides de fixation, il protège le nez et la bouche. Certains possèdent une soupape expiratoire, pour plus de confort, qui permet d'éliminer l’air chaud expiré. La fabrication d'un masque de peintre est soumise à des normes de sécurité.

On distingue deux catégories de masque, le jetable et le réutilisable.

 

Masque jetable

C'est celui le plus communément utilisé par les peintres occasionnels. Il est soumis à la norme européenne EN 149 qui régit les masques jetables.

Il est d'un modèle simple qui prend la forme d'une coque, généralement sans soupape expiratoire afin d'assurer un meilleur contact entre le masque et le visage.

Masque réutilisable

Il porte la lettre R et peut être un demi masque ou un masque complet couvrant tout le visage.

Le demi-masque est fabriqué dans une matière souple, lavable et réutilisable, généralement en élastomère (caoutchouc) ou en silicone. Il est utilisé plutôt dans un cadre professionnel, et doit être réservé à une seule personne, afin d'éviter tout risque de contagion en cas de maladie transmissible.

La version « masque complet », recouvre l’ensemble du visage à l’aide d’une protection en polycarbonate ou en acétate, parfois même en verre pour en faciliter le nettoyage. Certains modèles sont équipés également avec une visière destinée à protéger l’écran facial en cas de projection de peinture.

Le masque complet intègre une membrane phonique pour permettre à l'utilisateur de parler sans l'enlever.

Ce masque est plutôt destiné à l'industrie, car son coût est élevé .

Lire l'article Ooreka

Comment s'effectue la filtration de l'air avec un masque de peintre ?

Il existe des normes de filtration avec trois classes distinctes en fonction de leur capacité de retenue des particules (poussières, brouillards et fumées). Pour la peinture, les normes P2 et P3 sont celles qui sont adaptées. Elles sont imprimées sur le masque.

Elle s'effectue à l'aide d'un filtre contenant des charbons actifs servant à fixer les molécules nocives. Le filtre doivent être régulièrement changés avant que tous les composés actifs du charbon soient saturés.

Dans le cas de la protection du peintre, la classification du filtre est de type A, protection contre les vapeurs organiques des solvants et hydrocarbures.

Il existe deux qualités de filtre :

  • pour les produits dont le point d'ébullition est inférieur à 65°, comme la peinture mono-composant ;
  • pour les produits dont le point d'ébullition est supérieur à 65°, comme la peinture bi-composant.

Il faut donc sélectionner le filtre en fonction de la qualité de la peinture utilisée.

Comment mettre en place un masque de peintre ?

Tirez sur la bride inférieure pour former une large boucle.

Placez le masque devant la bouche, amenez la bride inférieure derrière la nuque en la passant par dessus la tête.

Tirez sur la partie supérieure de la bride et positionnez-la à l'arrière de la tête.

Assurez-vous que le masque est bien ajusté et confortable.

Combien coûte un masque de peintre et où en trouver ?

Le masque de peintre se trouve dans les grandes surfaces de bricolage, et chez les vendeurs spécialisés en matériel professionnel, ainsi que sur Internet, et son prix varie en fonction du type de masque recherché :

  • Le masque de peintre jetable est disponible à partir de 20 €.
  • Le demi-masque de peintre réutilisable coûte environ 30 € en entrée de gamme.
  • Enfin, on trouve des masques de peintre réutilisables intégraux à partir de 130 €.

Aussi dans la rubrique :

Matériel de peinture

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider