Sommaire

Les lasures sont des produits prêts à l'emploi, utilisables comme les peintures et les vernis. La lasure pour bois extérieur est un revêtement décoratif qui a aussi vocation à protéger le support contre les intempéries Elle laisse apparaitre les veines du bois et permet d'avoir une meilleure résistance à l'eau. Voici quelques informations et astuces pour réussir votre lasure sur bois à l'extérieur.

 

Choisir sa lasure sur bois extérieur

Les lasures sur bois extérieur sont en général en phase solvant (glycérophtalique, alkyde). Longtemps utilisées sous forme liquide, elles se rencontrent maintenant sous forme de gels, plus pratiques à l'emploi (pas de coulures ni de projections).Les lasures sur bois extérieur peuvent contenir des adjuvants, afin d'obtenir un effet fongicide (protection contre les champignons), insecticide, et « Haute protection » ou « Très haute protection » contre les UV.

Les lasures peuvent être incolores ou colorées, dans un lustre mat, satiné ou brillant.Mais attention, les lasures incolores ne sont pas adaptées à une application à l'extérieur sur bois brut, sauf utilisation d'une lasure spécifique. À  l'extérieur, vous ne pouvez en effet pas toujours bien voir les parties lasurées en incolore et celles qui auraient pu être oubliées. Mais surtout, les lasures incolores sont moins résistantes aux UV. Elles ne protègeraient pas efficacement le bois.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Préparer le bois pour une lasure sur bois extérieur

Comme toutes les peintures, la lasure s'applique sur un support sain, propre et sec. Mais la préparation d'un bois avant la pose de la lasure requiert quelques étapes spécifiques indispensables.

Sur bois extérieur brut/naturel

Dépoussiérez au balais, lavez rapidement, laissez sécher. 

Effectuez ensuite un ponçage au papier de verre grain fin. Vous devez obtenir au final une surface bien lisse montrant les veines du bois.

Après quoi, vous devez nettoyer correctement vos bois. D'abord en dépoussiérant avec un chiffon humide non pelucheux. Si nécessaire, vous pouvez aussi laver à grande eau. Dans ce cas, laissez bien sécher avant de continuer la préparation. Puis appliquez un dégraissant (acétone, alcool à brûler, dégraissant spécifique).

Après un nouveau séchage, votre bois est prêt à recevoir son revêtement.

Sur bois déjà recouvert

Un décapage complet s'impose.

Si vous utilisez une ponceuse, choisissez un papier de verre grain moyen, puis faites un passage de finition avec un grain fin. Ensuite, suivez les étapes du nettoyage après ponçage vues ci-dessus.

Si vous utilisez un décapeur thermique, réalisez ensuite un ponçage de finition au papier de verre fin, puis nettoyez comme ci-dessus.

Si vous utilisez un décapeur chimique, suivez scrupuleusement la notice. Respectez les protections que vous devez porter pour l'utilisation. Assurez-vous que le décapeur correspond au type de bois présent et au type de revêtement que vous voulez décaper. Une fois le décapage effectué, rincez abondamment à l'eau claire, plusieurs fois si nécessaire. Laissez sécher, utilisez un dégraisseur, puis laissez sécher à nouveau.

Lire l'article Ooreka

Appliquer de la lasure sur bois extérieur

Là encore, suivez la notice de la lasure. Sauf mention contraire sur cette notice, utilisez d'abord une sous-couche adaptée à la lasure sur bois extérieur. Ce peut-être une lasure d'imprégnation, c'est-à-dire la même lasure que vous utiliserez en finition, mais diluée, ou bien une sous-couche spécifique, notamment pour les bois anciens ou les bois très résineux.

Respectez les temps de séchage, puis appliquez la lasure de finition.

L'application se fait au pinceau ou au rouleau à poils ras.

Une première couche épaisse, sans trop charger le pinceau à chaque fois, est suivie d'une seconde, là aussi en respectant les temps de séchage entre les deux et dans le sens des fibres.

Une troisième couche est souvent passée, afin de garantir une protection maximale contre les intempéries.

Acheter des lasures

Le prix va de 5 à 20 € le litre, selon la marque et le conditionnement, et jusqu'à 30 € le litre pour les lasures destinées aux bois sous conditions climatiques extrêmes.