Sommaire

La peinture anti-salpêtre est un traitement pour peintures et papiers peints qui prévient et/ou traite les remontées minérales blanchâtres dues au nitrate de potassium. Elle renforce les supports pour une meilleure résistance à ce type d'attaque. Découvrons ensemble son intérêt et la façon de l'utiliser.

Peinture anti-salpêtre : formation du salpêtre

Également appelé « sel de pierre », le salpêtre est un signe que le taux d'hygrométrie, donc de l'humidité, est trop fort dans une pièce.

Il se présente sous la forme d'un dépôt blanchâtre laissé par les remontées d'eau de la maçonnerie contenant des sels minéraux, surtout le nitrate de potassium, quand les murs s'assèchent.

En règle générale, ce dépôt s'observe à la base des murs intérieurs et il est souvent lié à une mauvaise ventilation.

Le salpêtre endommage les murs et peut causer toute sorte de désagréments : pourrissement du bois, décollement des enduits ou encore dégradations des pierres, qui partent en poussières.

 

Caractéristiques de la peinture anti-salpêtre

La peinture anti-salpêtre est l'une des solutions de traitement des dépôts.

La peinture anti-salpêtre renforce et prolonge l'accrochage et la tenue des peintures et des papiers peints. Elle peut s'appliquer sur toutes sortes de supports poreux secs ou humides :

  • ciment ;
  • fibre-ciment ;
  • brique ;
  • plâtre ;
  • tuile ;
  • pierre poreuse.

Comme c'est une peinture microporeuse, elle permet d'assécher progressivement les cloisons humides. Elle a une action préventive ou curative, en fonction des besoins. Elle permet de diffuser des « bloqueurs » de salpêtre (inhibiteurs ou composants hydrofuges) directement dans l'épaisseur du mur à traiter pour agir à la source. En outre, elle empêche l'humidité et le salpêtre de remonter à la surface.

Incolore, elle est sèche au toucher en 12 heures et elle est recouvrable en 24 à 48 heures, selon la ventilation. Elle a un rendement de 3 à 4 m² par litre pour les supports secs et de 5 à 6 m² par litre pour les supports humides.

Peinture anti-salpêtre : préparation du support

Une bonne préparation du support est indispensable, car la peinture anti-salpêtre n'est pas là pour la décoration : c'est un véritable traitement dont il faut optimiser les chances de réussite.

La zone à traiter doit être minutieusement nettoyée et il convient d'éliminer les parties non adhérentes et les éventuels résidus de peinture ancienne. Avec une brosse métallique, ou une ponceuse si l'état du support le demande, il faut chercher à éliminer toutes les traces de salpêtre et de moisissures.

Prix de la peinture anti-salpêtre

On trouve de la peinture anti-salpêtre dans toutes les grandes surfaces de bricolage. Comptez entre 40 et 55 € le bidon de 2,5 litres.

Pour en savoir plus :

  • Tout ce qu'il faut savoir sur le salpêtre et la façon dont il se forme, pour savoir mieux le traiter quand il apparaît.
  • Les problèmes d’humidité ne sont pas à prendre à la légère : développement de moisissures, de salpêtre, apparition d’allergies, de problèmes respiratoires. Mais sachez qu'il existe des aides au financement de travaux contre l'humidité.
  • La mérule, ce champignon qui envahit insidieusement les maisons, est un des signes d'humidité dans la maison, tout comme le salpêtre ou la moisissure.
Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Peintures spéciales

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider