Sommaire

Interdite depuis 1949, la peinture au plomb a pourtant été utilisée jusque dans les années 1970 et vendue jusque dans les années 1990. Elle a totalement disparu des magasins en 1993 et représente un véritable problème de santé publique. Avec nous, découvrez tout ce que vous devez savoir sur la peinture au plomb, parfois encore présente dans nos maisons, et sur les dangers qu'elle comporte.

Peinture au plomb : qu'est-ce que c'est ?

La peinture au plomb est constituée de solvants et de plomb, un métal hautement toxique, et potentiellement cancérigène, dont l'ingestion peut conduire à l'apparition d'une maladie nommée « saturnisme ». Elle est présente le plus souvent dans des bâtiments anciens, sous des couches de peintures modernes ou de papier peint, et représente un danger pour la santé dès sa présence à faible dose.

 

Quels sont les dangers de la peinture au plomb ?

Dans les bâtiments anciens non rénovés, les déchets ou écailles de peinture au plomb représentent un réel danger pour la santé : si on respire ou si on avale ces résidus de peinture, le plomb se fixe entre autres dans le foie, la moelle osseuse, le système nerveux, attaquant violemment le métabolisme.

L'intoxication au plomb, ou saturnisme, est irréversible pour les hommes comme pour les animaux. Elle est particulièrement grave chez  les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants en bas âge, où l'on retrouve des cas d'insuffisance rénale, d'atteintes neurologiques graves, de stérilité, ou de cancer.

Quelle réglementation pour la peinture au plomb ?

L'usage d'un appareil portable à fluorescence X, ou un prélèvement direct, permet d'analyser la concentration de plomb dans les murs d'un logement, et c'est un des diagnostics obligatoires désormais lors de la vente ou de la location d'un logement.

Il s'agit du constat de risque d’exposition au plomb (CREP) pour tout logement construit avant le 1er janvier 1949. Si la concentration en plomb est supérieure au seuil réglementaire (1 mg/cm²), il est obligatoire d’effectuer des travaux pour supprimer le risque d’exposition.

Comment se mettre en conformité avec la réglementation sur la peinture au plomb ?

Si la présence de peinture au plomb est avérée sur les murs de votre logement, il est obligatoire de faire appel à des professionnels pour effectuer les travaux.

Ils vont tout d'abord effectuer des évaluations relatives à la quantité de peinture à éliminer, puis entreprendre les travaux en étant munis des protections nécessaires, afin d'éviter de respirer les écailles et les déchets de peinture, hautement toxiques.

Vous pouvez faire une demande de subvention auprès d'agences gouvernementales, comme l’Agence nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), afin d'obtenir une aide financière, puisqu'il s'agit d'un problème de santé publique, comme pour l'amiante.

Pour aller plus loin :

  • Lors de la vente ou de la location d'un logement, un certain nombre de diagnostics doivent être annexés à l'acte notarié ou communiqués lors de la signature du bail immobilier. Découvrez lesquels avec notre article sur les obligations du diagnostic immobilier.
  • Un autre problème pouvant survenir lors des diagnostics obligatoires est celui de la présence d'amiante. Notre article vous expose tout que vous devez savoir sur le désamiantage.
  • Peinture au plomb et amiante sont deux éléments que vous pouvez rencontrer lors de la rénovation d'une maison ancienne. Avec notre zoom sur la rénovation d'une maison ancienne, vous connaîtrez les points auxquels vous devez prêter attention avant de l'entreprendre.
Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Prix

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider