Sommaire

L'application d'une peinture anti-feu, aussi appelée peinture intumescente, est l'une des formes de protection passive contre l'incendie. Elle s'applique généralement sur des structures en acier ou des charpentes en bois, aussi bien pour des travaux de construction neuve que lors d'opérations de rénovation.

Peinture anti-feu : définition et application

La peinture anti-feu est un produit thermoplastique qui, sous l'action de la chaleur à des températures comprises entre 270 et 300°, gonfle d'environ 20 fois son épaisseur pour former ce qu'on appelle une meringue ou meringage : il s'agit d'une mousse microporeuse aux vertus isolantes et qui empêche le contact direct avec les flammes.

La peinture anti-feu protège les surfaces des flammes et, en retardant l'échauffement et la montée en température des matériaux, elle contribue à ralentir la propagation du feu.

Ce type de peinture existe en différents coloris et offre ainsi une finition très esthétique. A base de solvants ou en phase aqueuse, elle peut être appliquée au rouleau, à la brosse ou par projection, en fonction du type de surface à peindre.

La plupart des solutions de peinture anti-feu demandent l'application de deux produits :

  • l'élément intumescent en lui-même (en couche épaisse) ;
  • une sorte de vernis de protection à appliquer en couche fine.

 

Spécificités de la peinture anti-feu

Ce type de peinture permet de conserver le classement au feu des supports sur lesquelles elle est appliquée :

  • peinture pour support M0 : en phase aqueuse, à base d'acrylique, cette peinture ignifugée garantit le respect du classement au feu M0 sur un support non isolant ;
  • lasure pour bois M1 : lasure incolore pour panneaux de bois classés M1 ;
  • peinture pour Placo® M1 : également pour panneaux de particules de bois M1, permet de conserver le classement M1 de la surface à peindre.

En intérieur comme en extérieur, la peinture anti-feu permet d'améliorer le comportement ou la résistance au feu des matériaux employés dans la construction.

Il existe aussi des peintures intumescentes pour bois ou dérivés du bois comme le contreplaqué permettant d'obtenir un classement M1 des matériaux : ces peintures anti-feu sont appelées « finitions non-déclassantes » puisqu'elles n'entraînent pas la perte de classement au feu du support à peindre.

Conditionnement et prix

La peinture anti-feu existe en différents conditionnements. Il faut compter environ 75 euros pour un bidon de 4 litres de peinture blanche et 85 euros pour une peinture teintée.

Pour en savoir plus sur le sujet :

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Peintures spéciales

Sommaire