Sommaire

Les boiseries extérieures sont soumises aux aléas climatiques et sont sensibles au soleil, à la pluie, au froid, qui produisent des dégradations naturelles, comme la déformation ou le gonflement.

En évacuant l'humidité des supports, la peinture microporeuse permet de protéger le revêtement des bois extérieurs. Regardons de plus près ses caractéristiques et son utilisation.

Caractéristiques de la peinture microporeuse

Très sensible à l'humidité, le bois a tendace à gonfler et à se déformer avec le temps, ce qui entraîne un phénomène de cloquage ou d'écaillage de son revêtement. L'utilisation d'une peinture spécifique s'impose donc. En effet, une peinture adaptée permet de protéger le bois et favorise son bon entretien.

La peinture microporeuse est parfaite pour cette application : elle laisse respirer le support, elle bloque la pénétration des eaux de pluie dans bois, et elle régule l'humidité interne et l'évacue. En laissant ainsi s'échapper la vapeur d'eau contenue dans le bois, elle évite la formation de cloques à la surface du film.

En règle générale, les peintures microporeuses sont constituées de résines souples. Elles sont donc élastiques, ce qui leur permet de s'adapter aux mouvements du bois en s'étirant, qu'il s'agisse de contractions ou d'élongations.

L'état du support va conditionner l'application ou non d'une sous-couche. Ainsi, si le bois est déjà peint, on peut prévoir une application directe, après le ponçage de la surface. En revanche, si le bois est neuf, il est nécessaire d'utiliser une sous-couche. C'est également recommandé pour des supports comme des bois acides, très résineux, gras ou à fort tanin.

 

Différents types de peintures micro-poreuses

On trouve sur le marché 2 grands types de peintures microporeuses, avec des finitions brillantes ou satinées :

  • Acrylique : cette peinture à base d'eau dégage peu d'odeur et elle est très facile d'entretien (un nettoyage à l'eau suffit). Elle est également très saine car elle contient moins de COV que d'autres peintures et respecte ainsi l'environnement.
  • Alkyde : cette peinture mixte (résine de polyester et eau) permet d'obtenir le même aspect tendu qu'une peinture à base de solvant tout en étant moins polluante. Elle ne dégage pas d'odeur et elle sèche vite. Elle est également facile d'entretien. Elle présente aussi un bon rendement.

Peinture microporeuse : la préparation du support

La préparation du support est primordiale, afin d'éviter que la peinture ne se décolle et pour assurer une bonne respiration de la surface.

Voici comment procéder :

  • Sur du bois neuf : il convient de brosser et de dépoussiérer le support et de dégraisser les essences exotiques.
  • Sur du bois ancien : prévoir l'application préalable d'un traitement fongicide et insecticide supplémentaire.
  • Sur du bois abîmé : il convient de décaper les zones comportant un vernis ancien avant de préparer le support. Le ponçage peut s'avérer nécessaire sur certaines parties.
  • Sur du bois lasuré : il est recommandé de poncer le support avant de le brosser, puis de lessiver les peintures anciennes. Sur du bois déjà peint, l'application d'une peinture acrylique est conseillée.

Pour en savoir plus :

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Peintures spéciales

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider