Quelle peinture choisir pour son garage ?

Sommaire

Il existe différentes qualités de peintures, conçues pour s'adapter à des usages et contextes très différents. Il convient donc de bien choisir sa peinture, afin d'être certain qu'elle résistera durablement.

Toutefois, justement parce qu'on trouve énormément de peintures différentes dans le commerce, faire un choix peut s'avérer compliqué, surtout si on débute en bricolage.

Pour vous guider, nous avons fait le point sur les principaux types de peinture, et sur les usages auxquels ils sont destinés.

Peinture bi ou tri-composants ou peinture mono-composant

Les professionnels font une distinction entre les peintures contenant deux ou trois composants, et les peintures mono-composant :

  • Dans chacune de ces deux catégories, des peintures à base solvant ou à base eau se rencontrent.
  • Toutefois, les peintures bi ou tri-composants sont conçues pour être plus résistantes. Elles sont notamment utilisées pour peindre les environnements agressifs :
    • parkings publics ;
    • autoroutes, etc.

 

Quelle peinture pour un usage domestique ?

Les peintures à usage domestique résistent à des sollicitations modérées. Par exemple, le marché propose des peintures de finition pour sol à usage domestique :

  • Mono-composant, ces peintures mélangent des pigments à des résines synthétiques, le plus souvent acryliques.
  • Elles sont réalisées à base d'eau. On parle de "phase aqueuse".
  • Elles sont résistantes à l'usure et aux rayures, et utilisables :
    • en intérieur ;
    • en extérieur abrité.

Elles sont notamment adaptées :

  • aux locaux privés de service et d'habitation ;
  • aux garages domestiques soumis à des sollicitations modérées.

Pour des sollicitations plus fortes, les industriels proposent notamment des peintures pour sol mono-composant ayant pour base un autre type de résine, les résines alcynes uréthannes :

  • Contrairement aux peintures acryliques, ces peintures sont dites "en phase solvant", ce qui signifie qu'elles ont pour base un solvant qui ne se mélange pas avec l'eau.
  • Cette base les rend plus résistantes :
    • à l'eau et à l'humidité ;
    • à l'abrasion, c'est à dire au frottement ;
    • aux chocs.
  • Ce type de peinture est notamment adaptée aux sols en ciment :
    • garages de particuliers ;
    • bureaux ;
    • ateliers ;
    • entrepôts, etc.

Pour ce type de peintures, comptez environ 40 € les 3 L.

Quelle peinture pour un usage intense ?

Usage intense en intérieur

Pour les usages plus intenses, les fabricants proposent des peintures bi ou tri-composant :

  • Ils offrent, par exemple, des peintures bi-composant à base de résines époxydiques, qui ont la particularité de durcir lorsqu'elles sont exposées à la chaleur.
  • Ces peintures sont en phase aqueuse, elles sont donc moins résistantes à l'eau et préconisées pour des installations en intérieur.
  • Elles présentent une grande adhérence et une bonne résistance à l'usure :
    • Elles sont donc idéales pour les usages intensifs, type parking collectif.
    • Le nombre de couches à passer est précisé par le fabricant.
    • Si la peinture est destinée à une surface conçue pour recevoir beaucoup de sollicitations, l'application d'une couche supplémentaire peut-être nécessaire.

Peintures résistant aux agressions chimiques

En plus de leur résistance mécanique, certaines peintures sont particulièrement indiquées pour couvrir les surfaces exposées aux agressions chimiques :

  • Par exemple, une peinture époxy-polyamide bi-composant peut être utilisée pour des sols nécessitant une résistance chimique et mécanique.
  • Elle peut s'appliquer sur :
    • les enduits au mortier ;
    • les parements de béton ;
    • les matériaux composites à liants de ciments ;
    • les matériaux dérivés du plâtre, etc.
  • Elle offre une bonne résistance :
    • aux chocs ;
    • à l’usure ;
    • à l’eau ;
    • aux contacts occasionnels avec les produits chimiques, alcalis, sels, acides minéraux dilués, essence ou graisses minérales.

Respecter les préconisations

Les fiches techniques disponibles sur les sites des industriels indiquent pour chaque produit :

  • les usages possibles ;
  • les supports visés ;
  • les teintes ;
  • les aspects disponibles ;
  • le rendement (nombre de m² couverts par litre) ;
  • le temps de séchage ;
  • la composition, etc.

Les Fiches de sécurité (FDS), également consultables sur les sites, identifient :

  • les substances chimiques présentes ;
  • les précautions d'emploi ;
  • les dangers encourus en cas de non respect de ces précautions.

Pour approfondir le sujet :

Peinture

Peinture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'application et les techniques
Télécharger mon guide