Quel diluant choisir pour quelles peintures ?

Sommaire

Pour obtenir une teinte plus claire ou un effet de transparence, vous pouvez diluer votre peinture avant de l'appliquer.

Chaque peinture a son diluant de prédilection. Alors, lequel choisir ? Et comment éliminer le diluant sans polluer ?

Toutes nos solutions dans cette astuce.

Choix du bon diluant

Diluer votre peinture, selon le dosage, provoque des effets différents. Cette action peut multiplier le pouvoir couvrant de la peinture et lui assurer une plus longue protection.

Pour diluer, tout dépend de votre peinture :

  • pour la peinture à l'eau : diluer avec de l'eau ;
  • pour une peinture alkyde : diluer avec un diluant synthétique entre 5 et 20 % du volume de peinture utilisé ;
  • pour une peinture glycérophtalique : diluer avec du White Spirit ou un substitut écologique ;
  • pour une peinture cellulosique : diluer avec un diluant cellulosique.

Vous trouverez aussi en magasin des diluants universels qui conviennent à bon nombre de peintures à base de solvant.

Élimination du diluant usagé sans polluer

Si vous utilisez des diluants néfastes pour l'environnement comme du White Spirit, de l'essence de térébenthine ou encore un diluant synthétique ou cellulosique, comment l'éliminer sans polluer ?

Une petite astuce, assez simple :

  • Les diluants sont généralement insolubles dans l'eau ; aussi, pour éviter de polluer l'environnement et vos canalisations, ne les jetez surtout pas dans l'évier.
  • Préférez, une fois le diluant usagé, le verser dans un bocal hermétique avant de l'apporter en déchetterie, qui se chargea de son élimination.

Vous n'aurez rien à faire si vous choisissez une peinture diluée avec un diluant écologique de substitution, en vente dans bon nombre d'enseignes.

Besoin d’autres infos pour vous plonger dans la peinture ?

Aussi dans la rubrique :

Matériel de peinture

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider